Tianjin Quanjian, après Witsel, tente de bloquer le départ de l'un de ses joueurs phares
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Tianjin Quanjian, après Witsel, tente de bloquer le départ de l'un de ses joueurs phares

Le club chinois avait sorti les barbelés autour d'Axel Witsel cet été après son très beau Mondial. Le Belge a quand même réussi à lever le camp de l'Empire du Milieu pour revenir en Europe et poser ses valises au Borussia Dortmund. 

C'est désormais au tour d'Anthony Modeste de vivre pareille situation. Seulement un an après son arrivée au Tianjin Quanjian, le buteur français (20 matchs de championnats, 11 buts), veut quitter la Chine pour faire son retour en Europe. Mais les dirigeants de son club n'en ont cure, ne semblent pas enclin à le vendre avant le 31 août et le retiennent malgré une demande de résiliation.

Le Français va donc faire appel à la FIFA afin de régler le conflit qui l’oppose à l’actuel 12ème de Chinese Super League selon l’agence de presse allemande SID. 

Anthony Modeste avait rejoint l'ancien club de Witsel la saison dernière en provenance de Cologne pour un montant estimé à 30 millions d'euros. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos