L'Olympic Charleroi évite la faillite de justesse !
Chafik Ouassal
| 5 réaction
L'Olympic Charleroi évite la faillite de justesse !
Photo: Walfoot

Alors qu'un projet de fusion est cours de préparation entre l'Olympic et Châtelet, les Dogues comparaissaient ce matin au tribunal de commerce.

Ce matin, l’Olympic Charleroi devait comparaître devant le tribunal de commerce de Charleroi, le club étant en sursis pour une dette supplémentaire tournant autour des 50 000 euros.

Le club a obtenu un report d'environs deux mois, ce qui leur permet d'éviter la faillite de justesse. D'ici la mi-mars, l’Olympic devra toutefois proposer un plan solide pour convaincre le tribunal de sa pérennité. Cela renvoie directement vers le projet de fusion avec le club de Châtelet-Farciennes, qui semble être désormais la seule bouée de sauvetage.

Jean-Pierre Deprez, l’avocat de l'Olympic, s'est exprimé à ce sujet au micro de TéléSambre : "Ce n'est pas la première fois que le club est cité en faillite, et j'espère que cela n'aboutira pas. J'ai appris à l'audience que l'Olympic devait 50 000 euros aux institutionnels. Mais le club est en rapprochement avec Châtelet-Farciennes, et une fusion est indispensable. La date butoir pour l'entériner auprès de l'Union Belge est le 15 avril. Le report a été demandé aujourd'hui pour travailler sur une proposition du règlement de cette somme, et pour laisser du temps au club de préparer la fusion sereinement. Celle-ci serait bouclée à 90%."

La date du prochain rendez-vous au tribunal est fixée au 18 mars.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos