Deschacht met le doigt où ça fait mal : "Je suis parti il y a 23 ans de Lokeren, rien n'a changé"

Florent Malice
Florent Malice depuis Lokeren
| 0 réaction
Deschacht met le doigt où ça fait mal : "Je suis parti il y a 23 ans de Lokeren, rien n'a changé"
Photo: © photonews

Olivier Deschacht est revenu au Sporting Lokeren après plus de vingt ans pour y vivre la difficile épreuve d'une relégation. Le défenseur central a un avis tranché sur ce qu'il a manqué à Lokeren pour éviter cette issue.

Avec Lokeren, c'est un morceau d'histoire de Pro League qui quitte l'élite. Un morceau un peu trop resté dans le passé, justement, estime Olivier Deschacht"Le temps s'est arrêté à Lokeren", lâche-t-il après la défaite contre Anderlecht. "Il y a énormément de travail ici en termes d'infrastructure. Je suis parti d'ici il y a 23 ans, et rien n'a changé ou presque".

Le passage de flambeau de Roger Lambrecht à de nouveaux investisseurs devra régler ce problème si Lokeren veut revivre. "Mais ils auront beaucoup de travail. Mais de ce que j'en entends dire, le président pourrait encore continuer", révèle Deschacht. "Quoi qu'il en soit, il faudra aussi une solide injection de qualité. Il y en avait trop peu cette saison dans l'équipe".

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos