Alin Stoica pointe ce qui a changé chez les supporters anderlechtois
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Alin Stoica, l'ancien joueur d'Anderlecht explique que les supporters acceptent les déconvenues et qu'ils ne réagissent plus

Alin Stoica pointe ce qui a changé chez les supporters anderlechtois
Photo: © photonews

La phase classique a été longue et éprouvante pour Anderlecht et ses supporters. Néanmoins, les Mauves joueront les playoffs 1 et créeront peut-être la surprise. Un ancien joueur du club le pense et revient sur cette saison très mitigée.

Alin Stoica suit encore les résultats de son ancienne équipe. Les Mauves ont vécu une saison très compliquée mais sont parvenus à décrocher leur ticket pour les playoffs 1. Le Roumain donne une explication à propos de la baisse de niveau à Anderlecht.

"Les joueurs ne sont pas responsables", explique l'ancien joueur de 39 ans lors d'un entretien avec Het Nieuwsblad. "Ils ne sont pas venu frapper à la porte du vestiaire pour demander s’ils pouvaient jouer. C’est la direction qui est fautive. Cela aussi, c’est un manque de respect envers les supporters. Les fans, eux, ne sont plus comme avant. Ils acceptent, alors qu’ils doivent réagir. Je me souviens d’une défaite contre le RWDM. Nos supporters étaient sur le terrain. Je ne connais pas bien Marc Coucke, mais se rend-il compte de ce qu’Anderlecht représente", lâche Stoica.

"Anderlecht est une Ferrari ou une Rolls Royce. Grâce à ses supporters et à ses ex-joueurs. Il faut soigner le club comme une Ferrari, et pas comme une Fiat ou une Dacia. Heureusement qu’il a eu Verschaeren. Il a qualifié Anderlecht a lui seul pour les playoffs 1", a conclu le Roumain.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos