Le Standard s'impose à Gand, et c'est un petit miracle
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis la Ghelamco Arena
| 0 réaction
Le Standard s'impose à Gand, et c'est un petit miracle
Photo: © photonews

Les Liégeois ont fait bien pâle figure pendant de nombreuses minutes sur la pelouse des Buffalos. Verstraete avait rapidement remis son équipe à égalité après le but d'ouverture d'Emond au véritable goût de hold-up, mais un pénalty obtenu en fin de rencontre avec l'aide du VAR a fait la différence.

Sans Laifis dans le onze, pas prêt à débuter, le Standard repassait à un 4-2-3-1 classique, avec Djenepo sur le flanc gauche devant Kosanovic, tandis que Bokadi reculait en défense.

Les Rouches, qui voulaient se montrer moins naïfs en déplacement, faisaient attention à ne pas se dégarnir, mais subissaient directement le pressing haut des Gantois. Le Standard se faisait quelques frayeurs et ne parvenait pas à sortir en contre-attaque. Après 25 minutes, les Principautaires ne s’étaient crée qu’une demi-occasion sur un coup-franc au milieu de terrain joué rapidement par Marin, mais Mpoku avait manqué son tir.

Gand cherchait la faille, mais après un sauvetage in extremis de Bokadi devant Sorloth, c’est Ochoa qui s’est montré décisif en sortant des frappes puissantes du Norvégien et de Vadis. Incapable d’enchaîner quelques passes, le Standard allait tout de même rentrer au vestiaire avec l’avantage au marquoir.

Sur un coup-franc botté par Milos Kosanovic, Renaud Emond se détachait du marquage et trompait Thomas Kaminski du front. Le hold-up ne pouvait être plus gros.

Ce but d’avance allait-il faire du bien au Standard ? Les 45 premières secondes de la seconde période allaient offrir la réponse, et elle était négative. Cette fois, la défense était punie sur une frappe surpuissante de Birger Verstraete, décisif après avoir été précieux à la récupération.

Le Standard allait encore se montrer assez fébrile, replié devant son rectangle avec un marquage bien trop distant de la part de tous ses hommes. Michel Preud’homme ne tardait pas à relancer Halilovic, à la place de Mpoku, et ce sont les Liégeois qui se rapprochaient du 1-2. D’abord avec Carcela, qui plaçait à côté, puis avec le jeune croate, qui tentait de surprendre Kaminski avec un tir au premier poteau. 

Su un bon ballon de Vadis, Yaremchuk manquait son contrôle devant le but, ce qui illustrait bien le manque de réalisme des Gantois. Et au fil des minutes, l'équipe de Thorup s'éteignait, malgré les montées de Bezus et Limbombe. Le coach gantois lançait un nouvel attaquant avec Kvilitaia, mais c'est Yaremchuk qui manquait la balle de match en reprenant de l'épaule un centre de Souquet. 

Le Standard, en meilleure posture, allait également en obtenir une, et ce avec l'aide du VAR. M. Verboomen était appelé après une chute de Carcela dans le rectangle, mais c'est un peu plus tôt que Verstraete avait bien fait faute. en tirant le maillot d'Halilovic.

Marin transformait le pénalty en force pour offrir un premier succès en déplacement pour les Rouches face à un membre du Top 6 cette saison. Ce qui leur permet d'être maintenant à deux points du leader genkois avant d'aller à Bruges, provisoirement derrière.

Plus d'infos

Plus d'infos