L'homme qui n'abdique jamais : Olivier Deschacht

Redaction
| 0 réaction
L'homme qui n'abdique jamais : Olivier Deschacht

Cela fait des années qu'Olivier Deschacht se promène sur les pelouses de l'élite belge. Le défenseur va commencer une nouvelle aventure au SV Zulte Waregem cette saison.

En 2001, Olivier Deschacht a fait ses débuts au Sporting Anderlecht lors d'un match contre le KSK Beveren.  Il était monté au jeu à sept minutes du terme en remplacement de Bertrand Crasson.

Dans les années qui ont suivi, Deschacht est devenu un pilier chez les Mauve et Blanc.  Pourtant, les responsables sportifs du club n'ont pas toujours éprouvé une grande confiance en lui.  Ils sont allés chercher différents concurrents tels que Diogo, Behrang Safari, Jan Lecjaks,... Mais aucun n'a pu sérieusement le menacer.

Sous la direction d'Hein Vanhaezebrouck, Deschacht a de nouveau dû lutter pour sa place.  L'ancien coach de La Gantoise a même renvoyé le routinier de la D1 dans le noyau B.  Mais lors des Play-Offs 1, il s'est de nouveau hissé dans le onze de base. 

Après 602 matchs pour le compte de son club de coeur, Deschacht a rejoint le Sporting Lokeren.  Cela n'a pas été un grand succès.  Oli était titulaire, mais il n'a pu éviter la descente en D1B des Waeslandiens.

La période du défenseur au plus haut niveau semblait être arrivée à son terme.  Mais le SV Zulte Waregem lui a offert une bouée de sauvetage.  Il lui a demandé de venir passer un test et Deschacht a saisi cette opportunité des deux mains.

Le grand rival de Zulte Waregem en Jupiler Pro League est le FC Courtrai.  Yves Vanderhaeghe y est l'entraîneur principal.  Il a la particularité de bien connaître Deschacht.

"Je pense qu'Oli n'était pas encore prêt prendre définitivement congé du football actif.  Espérons qu'il reçoive maintenant les adieux qu'il mérite !  A Lokeren, il semblait pouvoir rester.  Mais cela est resté sans suite.  Je trouve cela beau pour lui qu'il reçoive cette opportunité à Zulte Waregem.  Et je suis sûr qu'il va la saisir.  Physiquement, il est encore largement au point et il est affûté comme jamais" a expliqué Vanderhaeghe.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos