Interview Teddy Mézague : "Je ne dirais pas non à un retour à Mouscron"

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Teddy Mézague : "Je ne dirais pas non à un retour à Mouscron"

Le défenseur français, qui a déjà réalisé deux passages chez les Hurlus, fait partie des joueurs sans club à l'approche de la fin du mercato.

Il y a un an, Teddy Mézague s'était déjà retrouvé libre, avant de s'engager au Dinamo Bucarest. Il y a connu une aventure particulière, puisqu'il fut licencié par Mircea Rednic quelques mois plus tard, le coach qu'il avait pourtant bien connu à Mouscron. "Il avait même conseillé le club roumain de me recruter. Puis je l'ai retrouvé comme coach après le second changement d'entraîneur", nous explique-t-il.

Mais les retrouvailles n'ont pas duré bien longtemps. "J'ai joué avec lui le premier match, puis avec d'autres joueurs (dont le Belge Kino Delorge, ndlr), j'ai été poussé vers la sortie. Ils ont prétexté des difficultés financières, et comme j'avais un des plus gros salaires, ça a dû les gêner."

Mézague s'est alors relancé l'hiver dernier en Israël, avec l'Hapoel Raanana. Mais après quatre mois, l'aventure ne s'est pas prolongée. "J'y allais pour ne pas rester inactif jusque cet été. J'y ai joué quelques matches, mais l'agent qui m'a fait signer là-bas m'avait fait comprendre que le coach comptait vraiment sur moi, alors que j'ai plutôt été utile comme joueur de rotation."

Les joueurs de Mouscron peuvent voir sur le long-terme désormais

L'ancien défenseur de Montpellier espère maintenant retrouver un club moins éloigné pour ne plus connaître de telle mésaventure. "Je privilégie un championnat français ou belge. Il y a déjà eu quelques prises de renseignements, mais le mercato n'est pas terminé."

Un retour à Mouscron, qui a perdu son pote Dussenne, ne lui déplairait pas. "Ce serait avec grand plaisir. Je ne garde que d'excellents souvenirs de mes passages au Canonnier, des supporters aux dirigeants. C'est là que j'ai réellement progressé, où j'ai joué mes premières saisons complètes. Puis la Pro League est un championnat très agréable, ouvert et vivant."

Teddy Mézague a continué à suivre ses anciens équipiers et est content de voir l'évolution remarquable depuis le passage de Bernd Storck. Ce début de saison est également positif malgré le changement d'entraîneur. "Une stabilité s'est installée, le club a certainement appris de ses erreurs. Avec les changements d'investisseurs, ce n'était pas évident pour les joueurs de s'inscrire dans un projet sur plusieurs années, avec d'autres gars qui étaient là en prêt et d'autres qui partaient aussi très vite. Maintenant, les joueurs peuvent voir sur le long-terme et ça paie. Les résultats sont meilleurs et le club progresse", souligne-t-il.

Plus d'infos

Plus d'infos