Samir Nasri se fait fracasser par l'un de ses anciens coéquipiers
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Emmanuel Frimpong a fracassé Samir Nasri

Samir Nasri se fait fracasser par l'un de ses anciens coéquipiers
Photo: © photonews

Les deux joueurs ont évolué deux mois ensemble du côté d'Arsenal en 2011. Une courte période mais suffisamment longue pour le Ghanéen qui en veut toujours au milieu français.

Emmanuel Frimpong et Samir Nasri ne passeront pas leurs vacances ensemble. Coéquipiers à Arsenal en 2011, le Ghanéen et le Français ne sont pas restés en bons termes."J'ai toujours fait preuve de respect envers les joueurs plus âgés", déclare Frimpong lors d'un entretien avec The Athletic. "Demandez à Aaron Ramsey ou à Jack Wilshere. Je n'ai jamais traité quelqu'un sans la moindre marque de respect. Mais je n'aime vraiment pas Nasri. Même s'il me donne cinq milliards de dollars, je ne pourrais toujours pas le supporter", lâche l'ancien joueurs des Gunners.

Frimpong explique ensuite l'origine du problème. Lors d'un match face à Liverpool (le 20 août 2011) perdu 2-0 à l'Emirates, le Ghanéen alors âgé de 19 ans a été expulsé à vingt minutes du terme de la rencontre précipitant ainsi la défaite des Londoniens. “Personne n'a eu besoin de me dire que ce que j'ai fait était stupide. J'étais un joueur de football professionnel, je le savais moi-même. Après le match, tout le monde était silencieux dans le vestiaire. Même Arsène Wenger était déçu mais n'a rien dit. Puis Nasri s'est levé soudainement et il dit à tout le monde que c'était de ma faute si nous avions perdu. Il avait peut-être raison, mais pourquoi un joueur pro et expérimenté m'a ainsi attaqué? C'était mon deuxième match de Premier League."

Le 24 août 2011, Samir Nasri signe à Manchester City et passe un coup de fil à Emmanuel Frimpong après que ce dernier se soit montré ironique sur Twitter. "Mais maintenant qu'il était parti, je pouvais enfin lui dire ce que je pensais. Je lui ai juste dit que je ne l'aimais pas, que je ne le respectais pas et que je ne le respecterai jamais en tant que joueur professionnel." 

Dans ce contexte délétère, les deux hommes se retrouvent sur un terrain lors d'un Arsenal-Manchester City. Durant le match, Samir Nasri aurait eu des mots durs envers son ancien coéquipier. "Sur le terrain, il me dit qu'il pouvait m'acheter. Ça prouve à quel point ce gars est stupide. Il pouvait probablement le faire parce qu'il a des millions mais c'est irrespectueux. C'était un vrai tyran. Il n'a pas pris ses responsabilités en tant que joueur expérimenté pour aider les plus jeunes. Je viens de découvrir qu'il joue encore. À Anderlecht. J'espère vraiment qu'il a changé en tant que personne et qu'il traite les gens différemment là-bas. Parce que ce dont je me souviens ... ", a conclu Frimpong.

Le Ghanéen est passé ensuite par la Russie, la Suède et Chypre, avant de prendre prématurément sa retraite à 27 ans pour cause de blessures.

Plus d'infos

Plus d'infos