Fernando Torres, un dernier tour et puis s'en va
Rémi Mastromonaco
| 0 réaction

Fernando Torres a pris sa retraite à l'issue de son dernier match ce vendredi

Fernando Torres, un dernier tour et puis s'en va
Photo: © photonews

L'attaquant espagnol a disputé ce vendredi son dernier match de sa carrière avec Sagan Tosu (défaite 1-6 face à Vissel Kobe). Il va prendre sa retraite à 35 ans, après avoir marqué le football espagnol de son empreinte. Retour sur son magnifique parcours.

C'est ce vendredi que Fernando Torres disputait le dernier match de sa carrière avec son équipe japonaise de Sagan Tosu (qui ne restera pas dans les mémoires après une défaite 1-6 face à Vissel Kobe). Un dernier match après 18 années passées sur les terrains. L'attaquant espagnol va laisser une trace importante dans le football moderne.

Sa formation à l'Atlético, puis le grand saut en Angleterre

Fernando Torres a effectué l'ensemble de sa formation à l'Atlético Madrid. Il commença sa carrière avec l'équipe première des Colchoneros à 17 ans à peine. Alors que le club militait en D2 espagnole, Torres porta l'équipe de par ses qualités de buteur et il devint même l'un des plus jeunes capitaines de l'histoire du club. Avec 91 buts en 244 matchs, le joueur comptera sur l'intérêt de Liverpool qui le transféra en 2007 pour un montant de 36 millions d'euros, soit la somme la plus élevée dépensée par le club à l'époque.

Sa période chez les Reds fut une réussite. Même si le club ne remporta aucun trophée lors du passage de Fernando Torres, le joueur deviendra l'un des meilleurs attaquants de la planète foot. 2008 sera son année avec l'Euro remporté avec l'Espagne, mais aussi une troisième place au Ballon d'Or ainsi que meilleur buteur Espagnol de l'histoire en phase finale de l'Euro (5 buts). Il remporta aussi en 2010 la Coupe du Monde.

Passage mitigé à Chelsea 

En janvier 2011 et après avoir marqué pas moins de 81 buts en 142 matchs pour Liverpool, Torres rejoint Chelsea pour une somme de 58 millions d'euros. Son passage à Londres ne fut pas des plus faciles car l'attaquant a peiné à revenir à son meilleur niveau. L'Espagnol n'a pas eu le même rendement que celui qu'il avait chez les Reds et ses prestations ont des fois été remises en cause.

Mais son passage à Chelsea lui permit de remporter une Ligue des Champions, l'Europa League ainsi que le championnat anglais. En 2012, il remporta à nouveau l'Euro avec l'Espagne. Deux ans plus tard et après 172 matchs pour 45 buts chez les Blues, El Nino fut prêté à l'AC Milan mais ce fut un flop avec dix petits matchs joués pour seulement un but marqué.

Retour en Espagne et fin de carrière asiatique

En 2015, Fernando Torres signa son grand retour à l'Atlético Madrid. Le joueur apporta de l'expérience sur le front de l'attaque des Rojiblancos. Jusqu'en 2018, il jouera pas moins de 160 matchs sous les ordres de Diego Simeone avec 38 buts au compteur. Il terminera sa carrière en rejoignant en 2018 Sagan Tosu, club de D1 japonaise.

Cette dernière pige ponctuera une carrière riche en trophées, en buts mais aussi en respect, lui qui aura marqué à tout jamais le football espagnol notamment pour ses victoires à l'Euro et en Coupe du Monde. Face à une telle carrière, on ne peut lui dire qu'une chose : chapeau l'artiste !

 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos