"Oui, certaines banderoles me font rire" : le président de la FFF réagit à la polémique homophobe en France

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
"Oui, certaines banderoles me font rire" : le président de la FFF réagit à la polémique homophobe en France
Photo: © photonews

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF), a réagi pour la première fois à la polémique homophobe qui secoue le football français.

Noël Le Graët, président de la FFF, n'est pas forcément d'accord avec la façon dont la Ligue (LFP) gère la polémiques des banderoles "homophobes" dans les stades de Ligue 1 et de Ligue 2. "Pour être clair : je trouve qu'on arrête trop de matchs. Ca fait plaisir à certains ministres, mais ça me gêne. Ca permet à certains d'aller faire les beaux dans les matinales", tacle-t-il sur Ouest France

"Le football ne peut pas être pris en otage par des propos vulgaires. C'est la société en général qui doit réfléchir à cette problématique, dans les écoles, les entreprises, partout. L'homophobie n'a quand même pas été inventée par le football", s'interroge Le Graët. "Des supporters dérapent, c'est un fait. Mais dois-je être choqué ? Certaines de ces banderoles m'ont même fait rire", pointe le patron du football français. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos