La marche impériale de l'Excel Mouscron
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain depuis le Canonnier
| 0 réaction

Mouscron s'offre Courtrai et retrouve le podium de la Pro League

La marche impériale de l'Excel Mouscron
Photo: © photonews

"Un derby ça se gagne": message reçu cinq sur cinq par les Hurlus qui ont été largement supérieurs à des Kerels décevants. Et le petit passage à vide de la seconde période n'a même pas porté à conséquences: Mouscron s'impose et conserve une jolie place sur le podium de la Pro League (2-0).

Très vite l’Excel Mouscron a d'ailleurs su imprimer sa griffe à cette rencontre et les Kerels n’ont pu que constater les dégâts. Il a d’ailleurs fallu un très bon Bruzzese pour retarder l’échéance, avec des sorties autoritaires devant Sami Allagui et Jonah Osabutey.

45 minutes d'excellente factures

À la demi-heure, c’est Rafal Pietrzak qui a hérité d’une énorme occasion. Isolé par une subtile talonnade de Fabrice Olinga, le Polonais a enroulé juste au-dessus du but courtraisien.

Mais ce n’était que partie remise pour les Hurlus qui ont fini par ouvrir le score juste avant la pause. Grâce à un corner de Pietrzak qui a déposé le cuir sur le front de Diogo Queiros pour permettre au Portugais d’inscrire son tout premier but en Pro League.

Un penalty manqué, un poteau, mais à la fin...

Largement supérieurs en première période, les Mouscronnois auraient même pu se mettre à l’abri dès le retour des vestiaires. Mais Sébastien Bruzzese en a décidé autrement. Parti du bon côté, le gardien courtraisien a repoussé le penalty de Sami Allagui qui se loupe dans l'exercice pour la deuxième fois en deux rencontres, après le penaltu manqué à Malines avant la trêve internationale.

Une occasion manquée qui a un peu freiné l’enthousiasme des Hurlus, moins bons dans la dernière demi-heure, et qui se sont fait peur. À deux reprises, Julien De Sart a d’ailleurs donné des sueurs froides au Canonnier, mais le poteau et Jean Butez ont tenu bon. Et l’exclusion de Lucas Rougeaux dans la foulée a cassé la bonne dynamique courtraisienne.

Et Jonah Osabutey s'est chargé de mettre fin aux espoirs des troupes d'Yves Vanderhaeghe. Le Ghanéen  a sorti le grand jeu pour offrir le but du KO à Aleix Garcia, qui célèbre à merveille ses grands débuts dans le Hainaut. 

Sur le podium

L’Excel enchaîne dans son Canonnier: quatre matchs, trois victoires et un partage. Suffisant pour se placer sur le podium. Une surprise de voir l’Excel si haut dans le classement? Dans les faits, oui, mais au vu du football pratiqué et de la mentalité affichée depuis l'ouverture du championnat, c’est amplement mérité!

Plus d'infos

Plus d'infos