Plusieurs Ultras importants de la Juventus arrêtés pour une enquête liée à... la billetterie
Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction

Plusieurs Ultras de la Juventus arrêtés pour une enquête liée à... la billetterie

Plusieurs Ultras importants de la Juventus arrêtés pour une enquête liée à... la billetterie

Une douzaine de chefs "Ultras» de la Juventus ont été arrêtés ce lundi matin dans le cadre d'une vaste enquête sur des faits de violence et d'extorsion liés à la vente de billets pour les matches du club turinois.

Une quarantaine de perquisitions étaient en cours ce lundi matin dans plusieurs villes italiennes dans le cadre de cette opération baptisée Last Banner (Dernière Banderole), selon La Republicca

Une douzaine de responsables des groupes organisés de tifosi de la Juventus ont notamment été arrêtés, parmi lesquels les chefs des groupes «Drughi», «Tradizione-Antichi valori», «Viking», «Nucleo 1985» ou «Quelli… di via Filadelfia». Dino Mocciola, le chef des Drughi, le principal groupe Ultra du club piémontais, fait partie des personnes arrêtées, soupçonnées d’«association de délinquants, extorsion aggravée, blanchiment et violences».

Selon les procureures en charge de l'enquête, ces chefs de groupe auraient organisé un système de menaces et de chantage envers des responsables de la billetterie, afin de pouvoir bénéficer des tickets à prix favorable avant de les revendre. Cela ce serait mis en places après que la Juventus ait décidé de mettre fin à la distribution des tickets à vendre aux groupes Ultras, en 2017. Des liens avec la mafia sont évoqués.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos