Arnaud Bodart, Rouche de la demi-saison : "Il n'y a pas de fatigue mentale"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis Sclessin
| 0 réaction
Arnaud Bodart, Rouche de la demi-saison : "Il n'y a pas de fatigue mentale"
Photo: © photonews

Le jeune gardien a encore été déterminant lors des dernières rencontres. Pour ses premiers mois au niveau professionnel, le Liégeois ne montre aucun signe de fébrilité et contribue bien aux points gagnés.

Quand les fins de matches sont tendues et ouvertes, comme lors des trois dernières parties, le Standard peut compter sur Arnaud Bodart. Auteur d'un très bon match à Guimaraes jeudi, pour sa première partie européenne à l'extérieur, il a de nouveau sorti un arrêt determinant face à Saadi ce dimanche soir face au Cercle, avec quelques autres bonnes interventions à son actif. 

Le voilà encore candidat à un titre d'homme du match. "Ça me fait un bien fou de pouvoir aider l'équipe de la sorte, mais vu le jeu produit et les occasions qu'on se procure, je ne devrais pas être l'homme du match", note le portier principautaire.

Le Standard se fait effectivement très peur alors qu'il devrait s'imposer bien plus facilement. "Peut-être que l'accumulation des rencontres fait qu'on se met en difficulté nous-même. Certes, la manière n'y était pas, mais en fin de compte, la victoire est toujours là. On travaille pour devenir plus efficace, et quand on mettra les occasions au fond, ça ne pourra qu'aller."

Bodart ne veut pas lier ces soucis avec une fatigue mentale. "Non, tout le monde était vraiment concentré sur ce match, il y avait trois nouveaux points importants à prendre. D'autant plus qu'on jouait devant notre public."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos