Laszlo Bölöni défend Lamkel Zé : "Je vois ce genre de provocation chaque semaine"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Laszlo Bölöni défend Lamkel Zé : "Je vois ce genre de provocation chaque semaine"

La rencontre entre le Standard et l'Antwerp cette semaine a dégénéré : Didier Lamkel Ze a provoqué le public liégeois, provoquant une bagarre générale. Mais Laszlö Bölöni a défendu son enfant terrible.

Bien sûr, Laszlö Bölöni sait que Didier Lamkel Ze est un cas difficile à gérer. Mais il ne pointait pas uniquement du doigt le Camerounais, bien au contraire. "Ca me sidère que seules les actions de Didier soient critiquées. Il a chambré le public, c'est vrai. Mais le public l'a chambré toute la rencontre", pointe le Roumain. "Il n'a fait que réagir". 

Ce qui n'est pas forcément justifié, mais ... "Je ne suis pas d'accord avec ce qu'il a fait. Mais que dire des joueurs qui lui ont sauté dessus après ?", s'interroge Bölöni. En a-t-il parlé avec son attaquant ? "Pourquoi ? Je n'avais rien à lui dire. De telles provocations, j'en vois chaque semaine en Belgique. Lamkel Zé, moi, Jelle Van Damme - pour ne pas parler des autres clubs. Combien de joueurs mettent leur doigt sur la bouche en direction du public ? Combien d'entraîneurs ?".

Une chose est sûre : Didier Lamkel Zé "ne changera pas", estime l'entraîneur de l'Antwerp. "Même en y travaillant chaque jour. On parle trop de lui, je ne veux plus parler de Didier", concluait Bölöni. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos