La police interdit aux supporters de l'Union d'afficher leur message anti-fasciste

Edouard Maréchal
| 0 réaction
La police interdit aux supporters de l'Union d'afficher leur message anti-fasciste
Photo: © photonews

Les faits se sont déroulés lors de la réception d'OHL pour la reprise du championnat.

Lors de la réception d'OHL, la zone de police de Bruxelles-Sud a interdit aux supporters de l'Union d'afficher leur message anti-fasciste "Toute ma vie unioniste antifasciste" ainsi que le port de certains vêtements.

Els Rochette, députée bruxelloise socialiste, est en complet désaccord avec les ordres de la police. "Symbole et partie de l’identité du club, l’anti-fascisme est un signe de tolérance", a-t-elle commenté à Belga, rappelant que tout le monde était bienvenu dans le stade, "sauf les racistes et les fascistes".

Ce n'est pas la première fois que les supporters de l'Union Saint-Gilloise sont obligés de retirer leur message sur ordre de la police. Il y a quelques mois, les forces de l'ordre avaient déjà demandé la même chose pour éviter tout forme de provocation.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos