Interview (Exclusif) Benoit Poulain revient sur son passage en Turquie

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
(Exclusif) Benoit Poulain revient sur son passage en Turquie
Photo: © photonews

En fin de contrat du côté du Club de Bruges l'été dernier, le défenseur central avait choisi de rejoindre la Süper Lig en signant à Kayserispor. Mais six mois plus tard, le Français a quitté la Turquie.

Le 3 janvier dernier, Kayserispor avait annoncé avoir résilié à l'amiable le contrat de Benoit Poulain. L'ancien Brugeois nous explique pourquoi il n'est resté que quelques mois au sein du club turc. "Le club était très mal géré, je n'ai jamais vu cela de ma vie. Autant de coachs et de présidents différents en six mois. Puis, Kayserispor ne payait pas certains joueurs : les Turcs et les étrangers qui n'étaient pas titulaires. Étant aligné à chaque rencontre, je n'étais pas concerné par ce volet financier mais les autres joueurs avaient donc moins envie et ne se donnaient pas à fond sur le terrain. Ce qui est compréhensible quand tu n'es pas payé", nous confie Benoit Poulain.

Le Nîmois aurait pu rester mais cette situation et les résultats sportifs ont eu raison de lui. "Ça ne me convenait pas. Je suis venu pour apporter mon experience et assurer un rôle de leader mais quand tu vois beaucoup de joueurs qui ne se sentent plus concernés, ça ne va pas. Il y avait un manque de discipline réel au sein de l'équipe qui prestait bien contre les cadors du championnat mais paq contre les autres formations. Je m'attendais à mieux niveau football mais j'ai vécu de bons moments en Turquie, la ville et la vie étaient agréables. Et la ferveur des supporters turcs est incroyable, je voulais voir cela de mes propres yeux, d'où le fait d'avoir rejoint la Süper Lig", souligne le joueur désormais libre de tout contrat après ses quatorze apparitions sous le maillot de Kayserispor, lanterne rouge du championnat.

Avenir ?

Le joueur âgé de 32 ans est désormais libre de signer gratuitement où il le désire. "Kayserispor ne voulait pas que je parte mais ils ont finalement accepté mon départ. Dix jours avant la trêve hivernale, un joueur m'a foncé dessus et m'a blessé au genou. Je me soigne en ce moment à Belgique du côté de Waregem. Un retour Jupiler Pro League ? Cela dépend des offres et des intérêts des clubs. J'essaie de récupérer au plus vite puis on verra ce qu'il se passera", a conclu le joueur passé par Courtrai et le Club de Bruges.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos