Michel Vlap retrouve le sourire : "Quand on fait tourner le ballon, on ne craint personne"
Redaction depuis Anderlecht
| 0 réaction

Michel Vlap croit au 9/9 et aux PO1 avec Anderlecht

Michel Vlap retrouve le sourire : "Quand on fait tourner le ballon, on ne craint personne"
Photo: © photonews

Le RSC Anderlecht a enfin pu s'offrir un récital devant ses supporters. Les Mauves, s'ils ont été bien aidés par l'expulsion de Jordi Amat, ont rendu une copie presque parfaite. Michel Vlap, auteur d'un but et d'un assist, était très heureux.

Pendant un temps, Michel Vlap a été cible des critiques : en manque de confiance, le Néerlandais peinait à être décisif. Ce dimanche, il a trouvé le chemin des filets sur penalty et servi Marko Pjaca sur le 3-0. "C'est important pour moi d'avoir pu enchaîner les titularisations. J'ai besoin de temps pour trouver mon rythme et ça ne vient qu'avec le temps de jeu", explique-t-il après la rencontre. 

Vlap se réjouissait d'inscrire son nom au tableau d'affichage. "Je crois que je suis toujours une menace dans les seize mètres, du moins j'essaie. Et les combinaisons sont bien plus précises désormais, je sens que mes équipiers me comprennent mieux", se réjouit le médian. Le 6-1 a ramené un peu de confiance au RSCA, mais les PO1 restent encore loin. 

"Il faut continuer à jouer aussi bien que possible et à marquer le plus possible. De toute façon, un 9/9 est nécessaire. Mais je sais que si on fait tourner le ballon comme ça, personne ne peut rien y faire et on peut battre tout le monde", affirme Michel Vlap. "Nous avons juste commis plusieurs erreurs les semaines précédentes". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos