Virton au chômage technique : "Si certains reviennent avec des kilos en trop, on ne peut pas leur en vouloir"
Redaction
| 0 réaction

Anthony Moris regrette le choix de l'Excelsior Virton de passer en chômage technique

Virton au chômage technique : "Si certains reviennent avec des kilos en trop, on ne peut pas leur en vouloir"
Photo: © photonews

L'Excelsior Virton a été le premier club belge à passer en chômage technique. Une décision que regrette le capitaine des Gaumais Anthony Moris.

Le chômage technique a été décrété par l'Excelsior Virton sans se concerter avec le groupe de joueurs, comme l'a expliqué Anthony Moris dans une interview au Quotidien : "On a reçu un mail avec la nouvelle, sans explications. En tant que capitaine, j'ai été prévenu un jour avant (...) On est un groupe ouvert, on aurait pu en discuter, trouver des solutions ... Là, on nous place dans cette situation jusqu'à la fin du confinement".

Résultat : Virton n'a officiellement plus de contrôle sur son groupe de joueurs. Si Moris ne se préoccupe pas du financier ("Je ne mets pas le nez dans leurs comptes"), il comprendrait que ses équipiers perdent motivation : "Avec ce chômage technique, nous ne sommes pas obligés de respecter les plans de courses. Je ne pourrai pas en vouloir à mes équipiers de revenir avec quelques kilos de trop". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos