Steven Defour, Kevin Mirallas... quel avenir à l'Antwerp pour les joueurs en fin de contrat?

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Steven Defour, Kevin Mirallas... quel avenir à l'Antwerp pour les joueurs en fin de contrat?

Si la saison est à l'arrêt et potentiellement terminée, la direction du Great Old a pas mal de pain sur la planche pour préparer le prochain exercice.

Il y a évidemment la question de l'entraîneur à régler côté anversois, Laszlo Bölöni sera-t-il encore sur le banc du matricule 1 la saison prochaine? Mais plusieurs joueurs sont également en fin de contrat. Faut-il les prolonger ou pas? Cisse Severeyns nous donne son point de vue. 

Steven Defour

"Sur la base des qualités pures, il a certainement sa place dans le groupe", analyse l'ancien médian de l'Antwerp. A Anderlecht comme à Brunley, il a toujours été au niveau quand il était fit. Mais il est quand même souvent sujet aux blessures", tempère-t-il. 

Mais et malgré ses réserves sur la santé fragile de l'ancien capitaine du Standard et d'Anderlecht, Cisse Severeyns lui garderait une place dans le noyau. "Il y a Alexis De Sart et Faris Haroun dans l'entrejeu, mais il en faut en troisième. C'est pour ça que je lui donnerais un contrat qui soit basé sur ses prestations et son temps de jeu."

Kevin Mirallas

Comme Steven Defour, Kevin Mirallas était revenu en Belgique l'été dernier et avait signé un contrat pour une saison. Mais il n'a pas encore montré à Anvers les qualités qui lui avaient permis de briller à l'étranger. "Être joueur de l'année en Grèce, ce n'est pas rien. A Everton aussi, d'ailleurs, il était indispensable quand il était à 100%. Mais à l'Antwerp, j'ai tout de même constaté des problèmes d'adaptation. Il a alterné le bon et le moins bon", analyse l'ancien Diable Rouge. 

"Ce que j'aime surtout chez lui, c'est sa polyvalencce. Il peut jouer à gauche, à droite, en soutien d'un attaquant ou même comme attaquant", se réjouit Cisse Severeyns. "Si c'était à moi qu'appartenait la décision, je le garderais. Surtout si Didier Lamkel Zé, que je laisserais partir en cas d'offre intéressante, s'en va."

Zinho Gano 

Autre élément en fin de contrat, Zinho Gano, prêté par Genk, était la doublure de Dieumerci Mbokani cette saison, mais qui a tout de même "Des trois joueurs, c'est peut-être celui qui a le moins de potentiel. La différence avec Dieumerci Mbokani est trop grande", estime notre interlocuteur. "Avec Waasland-Beveren ou Ostende, ça marchait bien, mais à Genk ou à l'Antwerp il n'a pas réussi à imprimer sa griffe. Je le vois plutôt dans des clubs du subtop." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos