Wesley Hoedt fait ses adieux à l'Antwerp : "Ils ne vont pas payer 8 millions d'euros"

Redaction
| 0 réaction
Wesley Hoedt fait ses adieux à l'Antwerp : "Ils ne vont pas payer 8 millions d'euros"

Le défenseur néerlandais était l'un des titulaires indiscutables du onze type de Bölöni cette saison du côté de l'Antwerp.

Après Bolat, Mirallas et Bölöni, ce fut au tour de Wesley Hoedt de quitter l'Antwerp ces derniers jours. La matricule 1 dispose d'une option d'achat de 8 millions d'euros pour la défenseur central mais ne devrait pas la lever. "Vous avez écrit assez souvent dans la presse belge que l'option d'achat s'élève à 8 millions, et pour l'instant il est irréaliste qu'un club belge paye cela. C'est trop. L'Antwerp peut lever l'option jusqu'au 31 mai, mais j'en sais assez rien qu'en attendant. Le club doit faire une déclaration de son côté, mais pour moi cela signifie que c'est fini avec l'Antwerp", a-t-il expliqué à Het Nieuwsblad.

Le Néerlandais qui appartient à Southampton est content de son passage en Belgique et semble prêt à franchir une nouvelle étape. "J'ai en effet connu une très bonne année", dit-il. "Je suis heureux que les fans et les connaisseurs aient apprécié cette performance. C'est dommage que nous n'ayons pas pu terminer notre travail. Nous aurions pu remporter la Coupe - je ne sais pas si nous pourrons le faire plus tard - et nous aurions pu être deuxièmes du championnat, nous qualifiant ainsi pour les barrages de la Ligue des champions."

Bölöni

Sur le plan personnel également, Hoedt a passé un excellent moment à Anvers. "Les gens étaient super sympas, alors j'ai beaucoup aimé vivre là-bas. Je suis très reconnaissant à tous. Même l'entraîneur. Tous les crédits pour les bons résultats des trois dernières années peuvent lui revenir. Pour l'Antwerp, il est maintenant crucial qu'il soit bien remplacé."

Hoedt se réjouit de retrouver un championnat plus huppé. "C'est l'idée, oui. J'ai déjà reçu des offres de clubs de ces ligues. Mais je dois attendre et voir. Et consultez Southampton. Ce qui est clair, c'est que je ne veux plus être prêté. Je veux un déménagement permanent cette fois-ci", a conclu Hoedt.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos