Une saison de plus en D1A pour les supporters de l'Excel: "Toutes ces critiques? Dommage et ridicule"

Redaction
| 0 réaction
Une saison de plus en D1A pour les supporters de l'Excel: "Toutes ces critiques? Dommage et ridicule"
Photo: © photonews

Deux semaines après le feu vert donné à Mouscron par la CBAS, on fait le point avec les Excel Boys, un groupe de jeunes et fervents supporters de Mouscron, évidemment soulagés par l'obtention du précieux sésame, mais aussi déjà tournés vers l'avenir.

S’il a été particulièrement critiqué, le verdict de la CBAS a, en revanche, été accueilli avec le sourire dans la cité hurlue. "C’est évidemment un soulagement", nous confient les Excel Boys. "En tant que supporters, on espère toujours voir son équipe parmi l’élite. Nous serions, bien entendu, toujours là pour soutenir notre équipe dans les divisions inféirueres mais voir son club en D1, c’est le rêve de chaque supporter."

Sur le terrain, l'Excel a prouvé qu'il avait sa place paremi l'élite. 

Un rêve qui s’écrira donc pour la septième année consécutive dès le mois d’août, malgré une petite période de doutes. Même si les supporters hurlus insistent, ils étaient "confiants". "On avait eu des échos positifs la semaine qui a précédé le verdict, donc ce n’était pas vraiment une surprise."

Un verdict favorable très attendu, forcément, d’autant que sportivement parlant, les Hurlus ont, comme la saison dernière, très tranquillement assuré leur destin parmi l’élite. "Sur le terrain, l’Excel a prouvé qu’il avait sa place parmi l’élite belge et c’est vraiment dommage qu’après une saison pareille il y ait encore une fois des problèmes de licence."

On lit que ce serait honteux de laisser Mouscron en D1, mais c'est ridicule. 

Mais c’est le lot des supporters de l’Excel depuis plusieurs années. Tout comme les nombreuses attaques dont fait l’objet leur club... "Sur les réseaux sociaux et parfois dans la presse on lit, par-ci par-là, que ce serait honteux de laisser Mouscron en D1... C’est ridicule. Beaucoup de gens parlent et contestent, mais ne connaissent pas la situation. À partir du moment où la CBAS a donné le feu vert, la décision est incontestable..."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos