Le projet d'Eurostade de Ghelamco a du plomb dans l'aile, mais l'entreprise n'abandonne pas

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Le projet d'Eurostade de Ghelamco a du plomb dans l'aile, mais l'entreprise n'abandonne pas
Photo: © photonews

La firme Ghelamco, qui a déjà construit le stade de La Gantoise, espère pouvoir réaliser son projet d'Eurostade national. Mais le permis de construction lui a été refusé.

Le verdict semble cette fois définitif : le Conseil d'État a rejeté le pouvoir en cassation de Ghelamco dans le dossier de l'Eurostade, prévu sur le parking C du Heysel. Après un refus du gouvernement flamand en janvier 2018 et du Conseil flamand en septembre 2019, cela n'est cependant pas "la fin du projet en tant que tel", a affirmé le directeur général de Ghelamco, Paul Gheysens, dans un communiqué. 

Ghelamco a ainsi déclaré qu'il "examinerait de près l'arrêt du Conseil d'État et ses implications", avant de décider de la marche à suivre et des démarches nécessaires pour finalement obtenir le permis. Le stade national est décidément une affaire compliquée ...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos