Dix minutes de révolte et enfin une victoire pour l'Excel!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Pro League: l'Excel Mouscron dompte le Cercle et lance enfin sa saison!

Dix minutes de révolte et enfin une victoire pour l'Excel!
Photo: © photonews

L'Excel aura dû attendre sa onzième rencontre de championnat, une éternité, mais les Hurlus peuvent enfin crier victoire. Pourtant mené, l'Excel a inversé la tendance pour faire tomber le Cercle de Bruges. Une première victoire nécessaire pour les Hurlus qui occupent toujours la lanterne rouge.

Un match en retard et deux équipes identiques pour les coachs de l'Excel et du Cercle. Paul Clement aligne le onze qui était allé chercher les trois points à Waasland-Beveren, Jorge Simao confirme l'équipe-type qui avait gêné Genk pendant une mi-temps avant de s'écrouler.

Un premier acte décevant

Et il faudra un bon quart d'heure aux 22 acteurs pour trouver le chemin du rectangle adverse. Le pressing brugeois commence à faire effet, Kanoute décale subtilement, Leonardo Da Silva Lopes enroule et c'est le poteau qui repousse. À la retombée du ballon, Anthony Musaba s'emmêle les pinceaux et loupe l'immanquable.

La plus grosse frayeur de la première période pour des Hurlus dominés, mais qui n'ont pas concédé trop d'occasions. Pas franchement très inspirées, les deux équipes rentrent aux vestiaires sans avoir défloré le marquoir.

Un deuxième acte pétillant

Condamnés à forger un résultat, les Hurlus remontent avec des intentions offensives et mettent la pression sur la défense brugeoise, mais c'est le Cercle qui se crée encore les occasions. Musaba loupe le cadre à deux reprises, Vitinho butte sur Koffi, mais le but va finir par tomber, à 25 minutes du coup de sifflet final.

À la conclusion d'une phase de jeu rondement menée par les Groen en Zwart, Kevin Hoggas fait intelligemment sauter au-dessus du gardien mouscronnois, Anthony Musaba est au bon endroit et esseulé pour ouvrir le score. Et si le juge de ligne lève son drapeau, le VAR est là pour valider le but.

Un coup dur pour les Hurlus qui craquent encore, cinq minutes plus tard, et oublient Jérémy Taravel. Le défenseur français croit doubler la mise, mais, cette fois, le VAR est favorable aux Hurlus: le but est annulé.

Alessandro Ciranni, en bon capitaine

L'incontestable tournant du match, car la montée de Charles-Andraes Brym a redonné des couleurs au secteur offensif mouscronnois. Et Alessandro Ciranni a guidé les siens vers leur première victoire. Son premier excellent ballon est pourtant vendangé par Saad Agouzoul de la tête, le second est parfaitement repris par Mathias Silvestre, qui égalise à dix minutes du terme de la rencontre.

Un coup de boost pour les hommes de Jorge Simao qui ont continué à pousser. En bon capitaine, Alessandro Ciranni force le penalty décisif, qui est transformé avec beaucoup de calme par Harlem Bison Gnohéré.

Enfin une victoire pour Mouscron. Mais il en faudra d'autres: les Hurlus occupent toujours la dernière position du classement de Pro League, avec deux unités de retard sur Waasland-Beveren. Le Cercle loupe pour sa part l'occasion de revenir à hauteur d'Anderlecht à la septième place. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos