La Belgique l'attendait, mais il n'y a pas de quoi se réjouir

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
La Belgique l'attendait, mais il n'y a pas de quoi se réjouir

Toute la Belgique attendait ce duel contre la France pour oublier la Russie...mais attention à ne pas en faire un objectif prioritaire.

Le tirage au sort de la demi-finale de la Ligue des Nations  offre donc un remake de la dernière demi-finale de la Coupe du Monde: nos Diables Rouges vont retrouver la France.

On le sait, tout le monde attend ce match de pied ferme...mais il n'y a pas plus de raisons de se réjouir de ce duel que d'un autre, pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, cette rencontre aura lieu le 7 octobre 2021. C'est loin, très loin, trop loin. Qui sera encore en sélection nationale? Est-ce que les deux sélectionneurs seront toujours en place? Quel sera l'état de forme des deux sélections? Quelles traces auront laissé l'Euro 2021? Cette future rencontre est une inconnue totale.

Ensuite, il est clair que les Diables ont un sentiment de revanche par rapport à la dernière Coupe du Monde, mais nous serons dans une autre compétition, et battre la France n'apportera rien de plus qu'une place en finale de la Ligue des Nations, pas une étoile sur le maillot.

Enfin, il est temps de s'enlever de la tête qu'il faut absolument battre la France. L'objectif des Diables, c'est de remporter des titres: l'Euro, la Ligue des Nations, ou la Coupe du Monde. Battre les Champions du Monde en titre, déjà d'autres pays l'ont fait depuis (Les Pays-Bas et la Turquie), et ensuite cela n'aura servi à rien si c'est pour se faire battre par l'Italie ou l'Espagne dans la foulée.

Bref, laissons cette rencontre là où elle est, et concentrons-nous avant sur d'autres objectifs. Et on échangerait n'importe quelle possible victoire face aux Bleus contre le titre européen l'été prochain.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos