Le Club de Bruges reste "de ploeg van 't Stad"
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Le Club s'est imposé contre le Cercle dans le Derby de la ville

Le Club de Bruges reste "de ploeg van 't Stad"

Ce n'était pas le plus beau Derby de l'histoire, mais à "l'extérieur", le Club a fait le boulot contre son voisin.

Depuis quelques semaines, le Club de Bruges a fait le trou en championnat, que ce soit sur Genk, Charleroi, l'Antwerp ou Anderlecht. Avant de se déplacer chez le petit frère ennemi du Cercle, il faut dire que les hommes de Clement restaient sur un 15 sur 15.

Le coach du Club avait choisi de reconduire l'équipe qui s'était imposée contre Genk il y a quelques jours et après coup, ce n'était peut-être pas la meilleure idée à suivre. Durant une bonne partie de la rencontre, les champions en titre ont semblé fatigués, en retard dans les duels, et les occasions ne se présentent pas malgré une possession de balle largement positive.

Club Cercle
Brugge

L'ensemble de l'équipe regarde d'ailleurs vers le sol lorsque Musaba, bien seul pour récupérer un ballon perdu suite à un centre d'Hotic, fusille Mignolet pour l'ouverture du score (28', 1-0). Dost est esseulé, Vanaken absent, Lang pas très à l'aise sur la droite: les choses se compliquent pour les visiteurs. Heureusement, Mechele est lui toujours là et il se souviendra de cette semaine, où il aura marqué deux buts en 4 jours, puisque c'est lui qui égalise de la tête sur un centre de son compère Kossounou (41', 1-1).

Club Cercle
Brugge

La deuxième période est plus positive pour le Club, mais Didillon n'est cependant pas mis à contribution comme il devrait l'être. Hans Vanaken va alors sortir de sa bulle pour lancer Dost en profondeur et à la limite du hors-jeu. Ce dernier sert parfaitement Noa Lang qui marque dans le but vide (60', 1-1). Le VAR valide justement le but et le Cercle va devoir sortir.

Et les locaux vont le faire, mais assez timidement. La fatigue se ressent sur la pelouse et les deux équipes puisent dans leurs derniers retranchements. Le score ne bouge cependant plus. Le Club continue sa marche en avant avec un 18/18 avant de recevoir le Standard. En attendant, les Gazelles restent “de ploeg van ‘t Stad”.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos