Cette fois, ce sont les jeunes qui ont montré la voie
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Bruges s'impose contre OHL et creuse une nouvelle fois l'écart en tête du classement

Cette fois, ce sont les jeunes qui ont montré la voie

Entre les deux confrontations face à Kiev, le Club de Bruges devait se farcir OHL, une équipe toujours difficile à manier. Mission accomplie pour les champions en titre qui se qualifient officiellement pour les Playoffs 1 en mettant les jeunes en vitrine.

Comme à Kiev, Bruges comptait sur quelques absents pour la réception d'OHL ce lundi: Outre l'absence du staff pour cause de Coronavirus, les joueurs qui n'ont pas fait le déplacement en Ukraine ne sont pas non plus présents ce lundi. Vanaken, Lang, Mitrovic, Denswil et Rits sont à la maison.

BRuges
Brugge

Sur la pelouse, on retrouve par contre Ignace Van Der Brempt au poste d'ailier droit ( à la place de Dirar) et Tahith Chong sur l'autre aile, Okereke étant sur le banc. Les deux jeunes joueurs (18 et 21 ans) vont se mettre en évidence, comme pour remercier Rik De Mil de cette opportunité. Tout commence avec une action fantastique d'Ignace Van Der Brempt pour l'ouverture du score. Un dribble derrière le pied d'appui, et une frappe qui trompe Romo: voilà comment le jeune joueur fête sa deuxième titularisation de la saison (8', 1-0).

Pour le Hollandais Chong, c'est un penalty qu'il provoque lors d'un face à face avec Romo. Si ce dernier touche le ballon, il attrape d'abord les jambes de l'ailier. Quoi qu'il en soit, Ruud Vormer ne se fait pas prier pour faire le break (39', 2-0). Il est clair que les jeux semblent faits à ce moment de la rencontre car même si les Louvanistes ont eu des possibilités, ils ne les ont jamais transformées en occasions.

BRuges
Brugge

La deuxième période ressemble fort à de la gestion de la part du Club de Bruges. Dost se repose, tout comme Balanta, les jeunes font leur apparition et cela ne modifie pas le jeu du Club. Entrer dans une équipe en confiance est  un atout indéniable quand on a à peine 18 ou 19 ans comme Badji ou Van Den Keybus. De son côté, Marc Brys a élaboré un plan tactique qui pour une fois n'a pas fonctionné. On en peut pas gagner à tous les coups. Dans les arrêts de jeu, Clinton Mata fixe les chiffres après une action confuse qui se termine par un petit lob de l'ancien Carolo (90'+3, 3-0).

Au final, si OHL se battra jusqu'au bout pour rester dans le top 8, Bruges s'est de son côté qualifié officiellement pour les playoffs 1. Le pire pour ses adversaires, c'est qu'une nouvelle fois c'est la seule équipe du top 4 à s'imposer et cela se voit au classement: 15 points d'avance avec un match en moins. Ce n'est plus un boulevard, c'est autoroute.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos