Lockdown party : un joueur de D1B risque de la prison
Joachim Durand
| 0 réaction

Lockdown party : Tuur Dierckx risque de la prison

Lockdown party : un joueur de D1B risque de la prison
Photo: © photonews

En décembre dernier, Tuur Dierckx avait organisé une lockdown party. Quelques mois plus tard, l'affaire refait surface devant la justice d'Anvers.

L'histoire n'est pas encore finie. Alors qu'il a déjà été sanctionné par Westerlo pour avoir transgressé les mesures sanitaires en décembre, Tuur Dierckx est désormais sous la menace d'une peine de prison. D'après les informations de La Dernière Heure, le parquet d'Anvers a requis trois mois de prison et 4000 euros d'amende contre lui.

Pour rappel, le 13 décembre dernier, le joueur avait été interpelé à son domicile par la police. Cette dernier avait été appelée vers 4h30 du matin pour tapage nocturne. L'attaquant des Kempeneers avait organisé une fête à son domicile, en compagnie de 14 autres personnes. Cet évènement constituait, et constitue encore, un manquement grave aux règles sanitaires en vigueur. 

Face à cela, Westerlo avait alors annoncée qu'une "sanction appropriée" serait prise à l'encontre du numéro 55. Ce dernier avait alors reconnu ces torts lors de sa visite de l'hôpital Geel en janvier dernier : "C'est dur de voir combien de personnes se battent pour leur vie, et dans ces circonstances, certains comportements sont bien sûr inacceptables." Toutefois, ses propos risquent de ne pas suffir aux yeux de la justice...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos