C'est l'Union qui sourit !
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

L'Union Saint-Gilloise bat le RWDM et est officiellement promue en D1A !

C'est l'Union qui sourit !

Ils l'ont fait : les Unionistes ont mis le point final à leur superbe saison et sont sacrés champions de D1B après leur victoire face au RWDM.

C'était comme écrit : alors que cette saison de D1B, par un tour de passe-passe à la belge, nous avait permis de regoûter (dans des circonstances particulières) aux derbies de la zwanze entre Union et RWDM, c'est face à l'ancestral rival, le "Daring" de Mr Coppenolle,, que l'Union de Mr Bossemans pouvait ce soir valider officiellement son ticket pour la D1A, et retrouver le premier échelon pour la première fois depuis 1973. 

Mais il reste un match à gagner, malgré les trompettes de la victoire qui résonnent déjà un peu partout, ce qui ne doit pas être du goût d'un Felice Mazzù qu'on sait pragmatique. La concentration est de mise car à la 12e, c'est Le Joncour qui s'offre la première grosse occasion du match, en faveur du RWDM sur un corner. Mais dans la foulée, et c'est presque triste, c'est l'ancien unioniste iconique Anthony Sadin qui se troue totalement sur un long ballon dont profite Undav (1-0, 15e). 

Pas le temps de se réjouir : sur la phase suivante, Nzuzi est lancé comme une fusée et trouve Corenthyn Lavie qui remet les deux équipes à égalité (1-1, 16e). Undav manque gros d'une frappe croquée dans le rectangle (27e), mais c'est encore Lavie, d'une incroyable reprise de volée, qui alerte Moris (28e). Une phase "à la barcelonaise" du RWDM confirmera ensuite que l'USG est un peu perdue (30e), mais la défense finit par se dégager. 

Grand bien lui en fera : sur un superbe centre de Jordanov venu de la gauche, Guillaume François, bien seul dans le rectangle, s'élève joliment et inscrit son premier but sous le maillot unioniste, au meilleur moment (2-1, 34e), pour permettre aux hommes de Mazzù de retrouver les vestiaires avec un but d'avance. 

guillaume francois

La seconde période sera moins remuante, malgré une Union remontée sur le terrain le pied sur l'accélérateur mais très brouillonne en phase de finition - notamment dans le chef d'un Undav trop altruiste par moments. Le rythme s'éteint, mais le RWDM n'abandonne pas, Lavie pensant notamment tromper Moris mais ayant fait faute offensive juste avant (54e). 

Les occasions se font rares : Dante Vanzeir, invisible jusque là, alerte Sadin à la réception d'un coup-franc (72e) avant que Rommens envoie une frappe loin au-dessus (73e). La plus grosse opportunité de faire le break sera à l'actif de Deniz Undav, en face-à-face avec un Sadin impeccable (81e) ; l'Union ne parvient pas à se mettre à l'abri. Elle manque de le regretter quand le RWDM fait le forcing dans les cinq dernières minutes, mais pourra cependant souffler : le score ne bouge plus et l'USG est championne de D1B. 

Au terme d'un derby de la zwanze plus équilibré que la saison le laissait augurer, c'est bien l'Union qui sourit : pour la première fois depuis 1973, les pensionnaires du Stade Joseph Marien goûteront la saison prochaine à l'élite du football belge. C'était déjà une quasi-certitude depuis de longues semaines, mais l'officialisation n'en est pas moins belle, et plus que Saint-Gilles, ce sont tous les amateurs du football belge qui sourient ce soir ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos