Moussa Sissako prêt à croiser le fer avec Eupen : "Tout le monde veut gagner des titres même quand on est jeune"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Moussa Sissako prêt à croiser le fer avec Eupen

Moussa Sissako prêt à croiser le fer avec Eupen : "Tout le monde veut gagner des titres même quand on est jeune"
Photo: © photonews

Aligné par Mbaye Leye lors des dernières rencontres du Standard, le jeune Malien a répondu présent. Ce fan de Paolo Maldini et de Sergio Ramos, "deux joueurs exemplaires qui ont la rage de vaincre", est le dernier jeune à se faire une place chez les Rouches.

Moussa Sissako a répondu présent et a marqué des points lors des deux derniers matchs du Standard de Liège. "Il fallait changer un peu la dynamique. Noë Dussenne était suspendu, le bon moment pour aligner Moussa. Il aurait déjà dû jouer avant le Covid-19 la saison dernière. Il a saisi sa chance et apporte de l'explosivité et de la vitesse. De plus, il est fort dans les duels et les longs ballons. Toutes les qualités d'un défenseur moderne", a souligné Mbaye Leye concernant son défenseur central en conférence de presse.

"Jamais je ne me suis dit que j'avais fait une erreur en signant au Standard de Liège"

Le joueur formé au PSG est la dernière révélation chez les Rouches. Toutefois, ce n'était pas évident pour lui de rester dans l'ombre. "C'était compliqué car j'avais envie de jouer. Mais j'avais le soutien de tout le monde. Jamais je ne me suis dit que j'avais fait une erreur en signant au Standard de Liège. Puis quand le club a levé mon option l’été dernier alors que je n’avais pas joué un match professionnel, cela m’a fait plaisir et m’a boosté pour continuer à tout donner à l’entraînement. Je me disais que si je ne recevais pas ma chance aujourd’hui, elle arriverait un autre jour", a souligné Sissako.

© photonews

Finalement, le jeune joueur fera ses premiers pas professionnels le 3 février dernier à Seraing en seizième de finale de la Coupe de Belgique. "J'avais provoqué un penalty lors de cette rencontre et cela me reste toujours à travers de la gorge. Depuis, lors des rencontres suivantes, je pense que je ne m’en suis pas trop mal sorti. Le coach veut que je donne le meilleur de moi-même et que je progresse au niveau de l'agressivité et des relances", a confié le joueur âgé de 20 ans.

Le jeune Rouche est prêt à croiser le fer avec Eupen ce samedi soir en demi-finale de Coupe. "C’est un match important mais je ne me mets pas de pression supplémentaire. Tout le monde veut gagner des titres même quand on est jeune. Si nous jouons avec la même détermination et la même qualité que face au Club de Bruges, tout devrait bien se dérouler", a conclu Moussa Sissako.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus de news

Plus de news