L'Inter veut se séparer d'un milieu de terrain, mais ce n'est pas aussi simple

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
L'Inter veut se séparer d'un milieu de terrain, mais ce n'est pas aussi simple
Photo: © photonews

Le joueur est convoité par l'Olympique de Marseille, mais il n'est cependant pas encore sur le points d'évoluer sous les ordres de Sampaoli.

L'Inter Milan a recruté Arturo Vidal le 22 septembre dernier contre la modique somme de 1 million d'euros pour le FC Barcelone. L'international chilien vit depuis une saison de rêve chez les Nerrazzurri avec qui il est en course pour le titre de champion d'Italie, mais ne semble pas convaincre ses dirigeants. Ces derniers souhaiteraient se débarrasser du milieu de terrain de 33 ans cet été à cause de ses performances irrégulières mais pas seulement.

Selon les informations du Corriere dello Sport, Arturo Vidal ne serait plus capable de s’entraîner avec intensité et ni de répéter les matches avec un rythme trop élevé depuis son opération au genou. Un problème pour la direction du club italien qui lui verse 6 millions d'euros par an et souhaite alléger sa masse salariale à cause de la crise économique qui touche le football actuellement. Le quotidien sportif révèle que l'Inter Milan est prête à laisse partir son joueur quasi-gratuitement étant donné la légère indemnité de transfert qu'il a coûté.

Mais le Sud-Américain ne serait pas favorable à un départ à cause du "Decreto Crescita". Cette mesure permet de bénéficier d'un avantage fiscale après avoir passé deux ans en Italie. Mais en cas de départ cet été, l'ancien joueur du Bayern Munich ne sera resté qu'une seule année dans la Botte. Annoncé dans le viseur de Jorge Sampaoli, cette nouvelle information pourrait faire changer d'avis Pablo Longoria, qui jugeait cette opération trop coûteuse.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos