Une première réussie pour la surprise Bart Verbruggen, tout en sobriété

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Une première réussie pour la surprise Bart Verbruggen, tout en sobriété

C'était la première surprise du chef Kompany pour les Playoffs : Bart Verbruggen remplaçait Timon Wellenreuther entre les perches.

On s'en doutait un peu : à  moyen terme, Bart Verbruggen devait devenir la doublure attitrée du RSC Anderlecht. Mais on ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il le devienne dès ces Playoffs, remplaçant Timon Wellenreuther dans le rôle de titulaire en attendant le retour d'Hendrik Van Crombrugge. Un sacré pari de Kompany que d'aligner d'entrée un jeune portier de 18 ans. 

"Il n'y a pas de poste plus difficile auquel lancer un jeune que le gardien de but", reconnaît Vincent Kompany après la rencontre. Pour autant, dans un match très important et face à une ligne offensive aussi menaçante que celle de Bruges, Bart Verbruggen va rassurer : pas de frayeur sur des frappes lointaines, une belle présence sur les corners, aucune faute sur le jeu au pied. Une prestation sobre mais efficace, lors de laquelle il ne peut rien sur les buts. 

"N'en faites pas le nouveau untel ..."

Vincent Kompany a clarifié sa décision de titulariser Verbruggen, qui s'installe dans le "process" anderlechtois : "On cherche toujours à intégrer des jeunes talents à l'équipe. Le moment allait venir pour Bart et nous avons décidé que c'était maintenant".

Sans que cela s'accompagne d'une pression quelconque, affirme-t-il : "S'il avait été le moins bon sur le terrain, s'il avait fait son pire match, ça n'aurait rien changé. Ne vous attendez pas à ce qu'il soit homme du match chaque semaine. On va rester calme et ce que je veux vraiment éviter, c'est de voir que Bart est "le nouveau untel" demain dans les journaux", espère Kompany. Message reçu...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos