Le douzième homme a joué son rôle à Sclessin : "L'impact du public a été énorme"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Le douzième homme a joué son rôle à Sclessin : "L'impact du public a été énorme"
Photo: © photonews

Le matricule 16 a pu compter sur son public vendredi soir lors du match d'ouverture de la saison 2021-2022 contre le KRC Genk. Les Liégeois ont failli empocher les trois points, mais les visiteurs sont parvenus à arracher le nul dans les arrêts de jeu.

Malmené en première période par Genk, le Standard de Liège a montré un autre visage après la pause. Plus hargneux et poussés par leur douzième homme, les Rouches ont montré un tout autre visage. "L'impact du public a été énorme. La philosophie de jeu que j'ai est basée sur le pressing et l'intensité. Et les fans parviennent à mettre le ton et le tempo. Quand tu joues contre une équipe comme Genk, tu as besoin de cela. J'ai vu des joueurs sublimés par nos supporters à l'image de Raskin et de sa deuxième période. On a besoin d'eux et j'espère que le stade sera rapidement comble", a lâché Mbaye Leye à l'issue de la rencontre.

© photonews

Sclessin était rempli à un peu moins de 30% avec 7.850 supporters dans les tribunes. "Hâte de voir le stade rempli. J'en avais déjà eu l'occasion quand j'avais rejoint le club lors d'un match contre l'Antwerp où j'étais sur le banc. Notre douzième homme nous booste et nous pousse", a confié Moussa Sissako. 

"On voulait gagner pour nos supporters, malheureusement on n’a pas réussi. Mais ça fait plaisir de les revoir. On a vu qu’on jouait différemment avec eux. On sait très bien qu’ici à Sclessin ils sont très importants pour nous", a expliqué Samuel Bastien.

© photonews
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos