Genk peut-il prendre la mesure du Shakhtar Donetsk ? "La clé du match se nomme Paul Onuachu"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Genk peut-il prendre la mesure du Shakhtar Donetsk ? "La clé du match se nomme Paul Onuachu"

Genk affrontera un adversaire redoutable ce mardi soir lors des préliminaires de la Ligue ds champions, le Shakhtar Donetsk. Les Ukrainiens ont battu le Real Madrid à deux reprises la saison dernière en C1, mais ont manqué le titre national dans leur propre pays.

Genk-Shakhtar, une confrontation entre le vice-champion de Belgique et le vice-champion d'Ukraine ce mardi soir à la Luminus Arena. "Donetsk est une valeur sûre en la Ligue des champions, même si c'est aussi un signe des temps qu'ils doivent jouer ce tour de qualification. Il est important que Genk ait confiance en ses propres capacités et fasse preuve de courage. Ils étaient la meilleure équipe des Playoffs 1 la saison dernière et ont beaucoup de talent. Ito, Bongonda, Trésor se portent très bien, mais le facteur le plus important à mes yeux sera Paul Onuachu", nous confie Eric Van Meir.

Le Taureau d'Or a été écarté de la sélection contre Ostende vendredi parce qu'il n'était pas prêt mentalement. "Quand Paul ne sourit pas, vous savez qu'il y a un problème", avait déclaré Van den Brom. Le Nigérian sera présent contre les Ukrainiens et aura l'occasion de briller sur la scène européenne pour décrocher un transfert. "La clé du match, c'est lui. Jusqu'à présent, il n'a pas atteint son niveau de la saison dernière, mais il a toutes les qualités pour mettre n'importe quelle équipe en difficulté", explique l'ancien Diable Rouge. 

Plus d'attention, plus de concentration

Offensivement, le Racing Genk a beaucoup d'atouts, mais défensivement, le club limbourgeois devra être beaucoup plus concentré. Contre le KV Ostende, le vainqueur de la Coupe a encaissé quatre buts, dont trois sur corner. "Cela joue et trotte dans la tête. Les joueurs ne sont pas stupides. Il est urgent de s'attaquer à ce problème, sinon cela va s'empirer. Et ce n'est pas difficile. Chaque joueur doit prendre ses responsabilités dans ces phases moins actives et montrer un peu plus de concentration", a conclu Eric Van Meir.

Ton prono
-
gagne Partage gagne
0% 0% 0%
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos