"Gagner oui, mais ne rien concéder, c'était aussi important"
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Philippe Clement analyse la victoire du Club de Bruges

"Gagner oui, mais ne rien concéder, c'était aussi important"

On avait laissé à Gand un Philippe Clement assez furieux, il était tout sourire ce vendredi après la réception d'Ostende.

Une belle victoire, trois buts marqués, beaucoup d'occasions, une clean-sheet: la soirée du Club de Bruges a été parfaite ce vendredi soir. Philippe Clement, tout sourire et qui s'est adressé à nous en anglais puis en Néerlandais, perturbé par Blessin, analysait une rencontre dont il attendait beaucoup.

"On a bien commencé, devant nos supporters, et c'était important", débute Clement en conférence de presse. "J'attendais une réaction des joueurs après le match contre La Gantoise, je l'ai eue. En plus, nous avons eu les supporters derrière nous, c'est toujours un plus".

Club Bruges

Le T1 des champions en titre s'est alors exprimé à propos du match: "Nous avons mis du tempo, c'est juste dommage de ne pas avoir marqué plus d'un but en première période. Les deux autres buts sont venus et on a eu beaucoup d'occasions, c'est important. Mais ce qui était essentiel, c'était de ne pas condéder d'occasions et cela, nous l'avons bien fait. Je suis donc content de cette soirée".

Avant les matches de ce week-end, le Club de Bruges prend donc la tête du championnat et peut recevoir le PSG l'esprit libéré. Mais ça, c'est une autre histoire.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos