À West Ham, on connaît et respecte le centre de formation de Genk
Florent Malice
Florent Malice depuis Londres
| 0 réaction

De Bruyne, Courtois, Benteke : les supporters de West Ham connaissent Genk indirectement

À West Ham, on connaît et respecte le centre de formation de Genk
Photo: © photonews

Que sait-on de Genk en Angleterre ? Eh bien, au moins le nom d'un bon nombre de joueurs ayant marqué la Premier League.

Ne leur demandez pas de placer Genk sur la carte de Belgique. Ni même d'éviter la confusion avec Gand (Gent) : "Bien sûr qu'on les connaît, ils avaient battu Tottenham à l'époque", nous lance un supporter présent au Carpenters Arms, le bar des supporters de West Ham, qui arbore une claire pancarte "No away fans" afin d'éviter tout problème en avant et après match. Nous le détrompons, mais après tout, nos voisins français eux-mêmes font souvent l'erreur.

Pour autant, Genk n'est pas totalement inconnu en Angleterre, et pour cause : plusieurs joueurs arrivés du Limbourg ont fait les beaux jours du championnat. "C'est eux qui ont sorti De Bruyne et Courtois, non ? Bloody hell, ça devait être une solide équipe", souffle Nyall, supporter des Hammers, entre deux discussions sur le dernier combat de boxe de Tyson Fury, idole du moment en Angleterre. "Ils ont été champions, j'espère". En effet. Le nom de Benteke est ensuite cité, l'occasion pour le barman et Nyall de débattre : "C'est pas le top, quand même", lâche ce dernier. "Il est fini". En lui resservant une pint, le tenancier rétorque : "Tu n'en voudrais pas chez nous, vraiment ? Il a encore marqué contre Arsenal". "Tout le monde marque contre Arsenal", pique l'autre. Touché. 

Récemment, les joueurs venus de Genk ont un peu moins crevé l'écran. Leandro Trossard, cependant, récolte l'approbation générale - alors qu'aucun des quelques supporters présents n'a l'air de se rappeler d'Aly Samatta et de son passage à Aston Villa. Au fanshop du club, surprise : "Trossard, je le connais, j'adore. J'aimais aussi beaucoup Sébastien Pocognoli, il a fait de belles choses chez nous", lance le magasinier. Non, vous n'avez pas raté d'épisode : ni Poco, ni Trossard n'ont joué chez les Hammers. "Je suis de Brighton", avoue notre interlocuteur. "Le club en tête, chez vous, c'est St Gilles (prononcé d'une façon bien difficile à comprendre, nda), c'est ça ? C'est notre propriétaire. Mitoma perce ? On espère qu'il fera mieux que Percy Tau chez nous", déclare-t-il encore. On termine cet échange inattendu en donnant quelques nouvelles de José Izquierdo au supporter de Brighton & Hove Albion. Et en s'offrant au passage le maillot de West Ham sponsorisé Iron Maiden. Ce qui ne nous empêchera pas d'espérer un exploit genkois ce jeudi soir ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos