L'OM veut réfuter l'excuse du "cas isolé"

L'OM veut réfuter l'excuse du "cas isolé"

Lyon veut mettre tout sur le faut que la bouteille lancée est un cas isolé, mais à Marseille on n'est pas du tout d'accord avec cette théorie.

Suite à l'interruption définitive du match entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille fin novembre en raison d'une bouteille envoyée sur la tête par Dimitri Payet, le club présidé par Jean-Michel Aulas a défendu la thèse d'un acte isolé. Dans les médias, mais aussi auprès de la commission de discipline de la LFP, qui se réunit ce mercredi pour statuer sur les incidents. Mais des images semblent prouver le contraire.

Celles-ci, dévoilées par BFM Marseille et RMC Sport ce mardi, proviennent d'une caméra située de l'autre côté du terrain. En zoomant sur Payet, nos confrères ont compté "huit projectiles" lancés vers le milieu offensif avant la première interruption du jeu. Difficile de parler d'acte isolé, donc, d'autant plus que le Marseillais a également été visé par une autre bouteille après avoir reçue la première dans la tête, comme en attestent les images.

Selon RMC Sport, l'OM a bien évidemment ajouté ces images au dossier pour contredire la thèse de l'acte isolé, principal axe de défense du côté de l'OL.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Europa League