Battu quatre fois par l'Union, Kompany ne désespère pas : "Rien n'est éternel"

Battu quatre fois par l'Union, Kompany ne désespère pas : "Rien n'est éternel"
Photo: © photonews

Le RSC Anderlecht n'a pas pu se mêler à la course au titre cette saison, et n'a même pas réussi à rivaliser une seule fois avec l'Union Saint-Gilloise. Vincent Kompany ne s'en cache pas. Mais pas question de baisser les bras.

Personne n'aurait pu le prédire en début de saison, mais Anderlecht a perdu les quatre derbys bruxellois cette saison. Une saison dont le premier et le dernier match à domicile se sont déroulés de la même façon, par une défaite contre l'Union. "J'avais prévenu les joueurs, l'USG est très efficace et met un tempo incroyable sur le terrain. Depuis le début de la saison, même mon fils de 8 ans l'a compris. Et pourtant, nous ne sommes pas parvenus à les stopper", regrette Vincent Kompany

"Aujourd'hui, je ne peux que l'admettre : l'Union est meilleure. Félicitations à Felice Mazzù et ses joueurs", se résigne-t-il ensuite. "En préparation l'année passée, j'avais déjà eu l'impression que c'était une équipe à part. En D1B, l'Union était un loup parmi les moutons. Mazzù a fait d'un système classique en Pro League, le 5-3-2, quelque chose de spécial. Ils étaient les plus rapides, les plus agressifs. Une belle équipe".  

Anderlecht veut revenir plus fort 

Maintenant, l'objectif sera de pouvoir rivaliser avec l'Union la saison prochaine. "L'Union est meilleure, Mazzù est meilleur, mais quiconque connaît la mentalité bruxelloise sait que nous n'allons rien abandonner. Si tu perds quatre fois, tu reviens une cinquième, une sixième, une septième fois si nécessaire. Jusqu'à y arriver. L'Union et Bruges étaient meilleurs toute la saison, mais rien n'est éternel", conclut Vincent Kompany

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus de news

Plus de news