Quand le match d'ouverture de l'Euro rappelle à Hein Vanhaezebrouck un souvenir...qui ne fera pas rire les supporters du Standard

Quand le match d'ouverture de l'Euro rappelle à Hein Vanhaezebrouck un souvenir...qui ne fera pas rire les supporters du Standard
Photo: © photonews

L'Allemagne a parfaitement débuté son Euro en battant l'Ecosse 5-1. Hein Vanhaezebrouck avait des choses à redire sur l'attitude du gardien écossais à l'occasion du penalty.

Kai Havertz n'a pas tremblé au moment de convertir le penalty pour faire 3-0, ralentissant sa course d'élan pour surprendre le gardien Angus Gunn.

Consultant pour Sporza lors de cet Euro, Hein Vanhaezebrouck a gardé son franc-parler habituel : "Je ne comprends pas pourquoi les gardiens partent encore trop tôt lorsqu'un joueur s'apprête à tirer. Il faut laisser le tireur douter".

"Il ne faut pas donner d'ouverture à gauche ou à droite en partant trop tôt. Les tireurs s'arrêtent spécialement pour ça. Heureusement, à Gand, j'avais un gardien qui savait comment faire" poursuit-il.

Quand Hein Vanhaezebrouck lançait Kristof Van Hout contre le Standard

HVH fait référence à Davy Roef, qui s'est souvent illustré en détournant des penaltys : "Je l'aurais emmené à l'Euro. Si les Diables Rouges vont loin dans le tournoi, ils devront peut-être aller aux tirs au but". 

De quoi faire un coup à la Louis van Gaal en 2014 ? "Je l'ai déjà fait avec Courtrai avant que Van Gaal ne le fasse" se rappelle Vanhaezebrouck. "C'était lors d'un match de coupe contre le Standard avec Kristof van Hout". 

Le gardien de 2m07 avait stoppé deux envois des Rouches, avant que Wilfried Dalmat ne frappe sur le poteau pour offrir la qualification aux Kerels. Van Hout avait ensuite rejoint le Standard la saison suivante.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news