Bart Verhaeghe (Club de Bruges) s'exprime : "Nous sommes plus contrôlés qu'une banque dans ce pays"
par Alexandre Fiammetti
Date
0 réaction

Bart Verhaeghe (Club de Bruges) s'exprime à propos de l'affaire qui ébranle le football belge

Bart Verhaeghe (Club de Bruges) s'exprime : "Nous sommes plus contrôlés qu'une banque dans ce pays"
Photo: © photonews

Dans le cadre de l'enquête sur le blanchiment d'argent et les matchs truqués, des perquisitions ont eu lieu ce mercredi au sein des plus grands clubs belges. C'est le cas au Club de Bruges.

L'entraîneur des Blauw en Zwart, Ivan Leko, n'a pas pu être présent à l'entraînement ce mercredi. Le Croate a été emmené pour être interrogé.

"Nous n'avons rien à cacher, tout est transparent", a déclaré Bart Verhaeghe, président et propriétaire du Club de Bruges, à De Tijd. "Le Parquet était ici à Bruges ce matin, et nous a demandé de coopérer pour une enquête visant deux agents, Mogi Bayat et Dejan Veljkovic."

"Ce qui montrera que tout est propre et en ordre"

"Bien sûr, nous coopérons, de manière positive et constructive, les enquêteurs veulent inspecter les contrats et les factures, que nous avons remis, ce qui montrera que tout est propre et en ordre."

Bayat est impliqué dans les transferts de Limbombe et Rezaei. Veljkovic a contribué aux acquisitions de Letica, Rits et Tomecak.

"Avec ces transferts, tout était en ordre", souligne Verhaeghe. "Nous sommes "propres" et en ordre avec le marché, les agents sont référés par les joueurs, pas par les clubs."

Ivan Leko

"Je note également que notre entraîneur Ivan Leko a été emmené pour interrogatoire. Nous le protégerons, car nous sommes certains qu'il ne peut être blâmé en tant qu'entraîneur du Club de Bruges. "

"Les clubs sont obligés de soumettre toutes leurs informations financières au comité des licences, le tribunal peut inspecter tous les contrats dans ce pays et nous sommes plus contrôlés qu'une banque", a conclu Verhaeghe.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi