Eupen a pris un gros coup de froid
Dirk Diederich
| 0 réaction
Eupen a pris un gros coup de froid

Mauvaise soirée pour L'AS Eupen qui s'est incliné 0-3 face à La Gantoise. Supérieurs en première mi-temps, les Pandas ont oublié de marquer. Les Buffalos n'ont pas eu cette amnésie et ont plié le match à la demi-heure de jeu.

"Ce n'est pas parce qu'en hiver on dit "fermez la porte, il fait froid dehors", qu'il fait moins froid dehors quand la porte est fermée". (Pierre Dac)

Un terrain praticable sur le coup de 20 heures, mais un froid de canard et la neige qui tombait comme un Sepp Blatter en fin de banquet. Pourtant, Jorgacevic, le gardien gantois avait opté pour un maillot à courtes manches, genre Legear à St-Petersbourg. Dès le coup d'envoi, fidèles à leurs bonnes habitudes, les hussards d'Albert Cartier se ruèrent à l'assaut du but gantois. Ainsi, Lepiller eut immédiatement l'occasion d'ouvrir le score, mais Jorgacevic intervint fort à propos.

L'Alliance y allait à l'enthousiasme, mais plus que par la température polaire, il fut rapidement refroidi par un but un brin chanceux des Buffalos qui n'avaient encore rien montré jusque-là, sauf bien sûr les bras de Jorgacevic. Un tir de Bernd Thys fut en effet dévié par la jambe d'un Panda qui trompait ainsi Olivier Werner (0-1).

Cependant Eupen ne se découragea pas et remit l'ouvrage sur le métier. Ainsi à la 12 ème minute, une tête de Zukanovic sur corner prit la direction des filets du but gantois, mais le gardien visiteur y alla à nouveau d'une belle intervention.

Quelques minutes plus tard, un formidable coup franc des 40 mètres de Matthias Lepiller fut boxé des poings par Jorgacevic dans les pieds de Vandenbergh qui ne profita malheureusement pas de l'occasion. Les Eupenois dominaient leur sujet. Gand jouait frileusement. Pourtant, c'est encore les hommes de Francky Dury qui sollicitèrent à la demi-heure le préposé au marquoir local à la suite d'un joli mouvement d'El Ghanassy qui servit ensuite Arbitman (0-2).

Les Pandas qui d'habitude se délectent d'une infusion d'eucalyptus venaient de boire un gros bouillon gras, fade et indigeste qui les assomma.

Et malheureusement, la seconde mi-temps ne redonna pas d'ailes aux Pandas ou alors des moignons d'ailes, car ils restèrent collés au sol, manquant singulièrement de jus. Gand se contentant de contrôler le match, de laisser jouer jusqu'aux seize mètres.

Eupen ressemblait désormais à onze batonnets de poissons congelés, à onze fish sticks produits blancs qui n'attendaient plus qu'à être précipités dans l'huile bouillante d'une cruelle défaite. Défaite qui se précisa encore davantage quand Soumahoro qui venait de monter au jeu à la place d'Arbitman marqua le 0-3. 

Soumahoro eut encore quelques minutes plus tard le 0-4 au bout des pieds, mais il le garda au frigo dans l'espoir peut-être de le sortir lors d'un autre match.

A la 90 ème minute, Christophe Lepoint lui ne se posa aucune question, néanmoins sa reprise de la tête échoua sur la transversale d'un Olivier Werner qui aura passé décidément une bien mauvaise soirée.

L'arbitre, monsieur Peter Vevecken siffla alors la fin de la rencontre. Gand réalise une excellente opération en prenant les trois points à Eupen. Par contre, l'équipe d'Albert Cartier connait son premier gros couac, d'autant que St-Trond, un concurrent direct a pris les trois points en disposant de Courtrai (1-0)





Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos