Westerlo, fabrique de buteur ?
Olivier Baute
| 0 réaction
Westerlo, fabrique de buteur ?
Photo: © SC

Le club campinois a toujours eu le don de trouver des serial-buteurs.

Actif parmi l'élite belge depuis 1997, le petit club campinois de Westerlo est toujours parvenu à tenir son rang à ce niveau malgré des moyens limités. Le président Herman Wijnants parvient, avec l'appui de son entraîneur fétiche Jan Ceulemans, à construire des noyaux qui tiennent la route.

Une particularité, Westerlo a toujours eu le don pour trouver un finisseur dans ses rangs. Le premier se nommait Jochen Janssen. Grâce à ses 15 buts, les Campinois étaient parvenus à terminer 12ème du championnat lors de leur deuxième saison. Janssen est parti au FC Bruges et a été remplacé par Toni Brogno dans le coeur des supporters du club. Meilleur buteur de la compétition en 99-2000 avec 30 buts (a égalité avec Arst), Brogno profita de cette performance pour obtenir un contrat en Ligue 1 à Sedan. Il revint deux ans plus tard à Westerlo, mais sans retrouver la même productivité. Jean-Paul Boeka-Lisasi et Dalibor Mitrovic prirent le relais en 2000-2001, totalisant à eux deux 19 buts. Le jeune Kevin Vandenbergh inscrivit 10 buts l'année suivante, démontrant un certain potentiel.

Toutefois, Westerlo dû attendre 2003-2004 pour retrouver un véritable finisseur. Le Nigérian Tosin Dosunmu totalisa 16 buts durant ce championnat et comme souvent, répondit aux sirènes étrangères, rejoignant l'Austria Vienne en fin de saison. Après une année sans buteur, Westerlo mit en vitrine le Brésilien Jaja Coelho. Très talentueux, cet attaquant prêté par Feyenoord, inscrivit 10 buts et quitta à son tour la Campine pour Getafe.

En 2006-2007, nouveau jackpot avec l'inconnu Patrick Ogunsoto. Le Nigérian trouva la faille à 20 reprises, n'étant uniquement devancé que par le regretté François Sterchele. Malheureusement, il ne confirma pas la saison suivante et fut cédé au club grec d'Ergotelis. Toujours à la recherche de bonnes affaires, Westerlo fit venir en Belgique l'inconnu colombien Jaime Ruiz. Nouveau coup dans le mille puisque Jaime Ruiz termina meilleur buteur du championnat avec 17 roses. Mais, le syndrome Westerlo était bien présent puisque Ruiz n'a plus jamais confirmé son talent, venant d'être cédé gratuitement à Malines.

La saison dernière, Westerlo mit en vitrine Sacha Iakovenko, mais l'Ukrainien, propriété d'Anderlecht, est plus un passeur qu'un buteur. Du coup, les Campinois ont fait venir Paulo Henrique au Kuipje avec le succès qu'on connait. Henrique, prêté par Palmeiras, a trouvé la faille à 22 reprises, toutes compétitions confondues, mais comme d'habitude, il ne restera pas à Westerlo puisque Trabzonspor a cassé sa tirelire pour l'embrigader.

Le fait que Jan Ceulemans soit l'entraîneur de Westerlo depuis plusieurs années et que l'équipe se trouve toujours un buteur, n'est certainement pas un hasard. En tant que joueur, il a toujours trouvé facilement le chemin du but adverse, inscrivant plus de 250 buts en 600 rencontres toutes compétitions confondues. Chose étonnante, aussi bien Brogno, que Dosunmu, que Coelho, que Ogunsoto ou que Ruiz, n'ont brillé qu'une seule saison sous le maillot jaune et bleu, choisissant de partir vers une formation plus prestigieuse après leurs performances. Ils n'ont que rarement trouvé la même carburation après leur départ. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos