Platini contre la vidéo à cause de son coût
ilian naïli
| 0 réaction
Platini contre la vidéo à cause de son coût
Photo: © SC

Le président de la FIFA préfère investir dans la formation des jeunes.

Récemment remis en cause par Sepp Blatter, le président de la FIFA, au sujet de son obstination à s’opposer à l’instauration de l’arbitrage vidéo dans le football, Michel Platini s’est justifié ce jeudi lors du Comité exécutif de l’UEFA. Le président de l’instance européenne a expliqué qu’il était opposé à la vidéo sur la ligne de but en raison de son coût d’installation trop élevé par rapport à son utilisation : "Je préfère investir plus pour les jeunes et les infrastructures que dépenser de l'argent pour une technologie qui ne servirait que ponctuellement, lorsqu'un arbitre n'aurait pas vu un but."

L’ancienne gloire de l’équipe de France estime que l’adoption d’une telle technologie ne peut être logique que si son installation a lieu dans l’intégralité des stades européens aux normes, ce qui représenterait un coût de plus de 50 millions d’euros selon lui : "C'est assez cher pour un type d'erreur qui n'arrive qu'une fois tous les 40 ans. Je suis très satisfait des résultats de l'arbitrage à cinq, en Ligue des champions. Pratiquement aucune erreur n'a été commise et ils voient tout ce qu'il se passe sur le terrain."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos