Le Standard perd à nouveau
Olivier Baute
| 0 réaction
Le Standard perd à nouveau
Photo: © Photonews

Les Liégeois ont été complètement laminés en seconde période, recevant cinq buts de la part d'une équipe d'Ostende euphorique.

Dans l'attente d'une victoire depuis près de six semaines, le Standard pensait bien parvenir à ses fins ce samedi à l'occasion d'une surprenante équipe ostendaise. Tout débutait pour le mieux pour les Liégeois qui dominaient la première période et rentraient aux vestiaires avec un but d'avance signé Louis après un beau travail de Mujangi Bia et Van Damme sur le flanc. Un avantage mérité au vu de la physionomie des 45 premières minutes.

A la reprise, Ostende prenait possession de Sclessin comme rarement vu. Berrier, un ancien de la maison liégeoise, délivrait un caviar pour Coulibaly qui devançait étrangement Teixeira et plaçait hors de portée de Kawashima. Le ballon était à peine remis en jeu qu'une perte de balle à 80 mètres des buts rouches était parfaitement jouée par les Côtiers. Lukaku sortait de défense, passait le relais à Ruiz qui  arrivait aux 16 mètres et offrait le ballon à Siani. L'attaquant éliminait un adversaire avant de frapper. Kawashima détournait le ballon dans ses propres filets.


Le Standard craque

A l'heure de jeu, Une percée de Mujangi Bia, un des seuls rouches à sortir du naufrage, était bien exploitée par De Camargo qui fusillait Ovono. La joie était de courte durée puisqu'un coup-franc de Berrier était touché par un joueur ostendais avant de frapper le piquet et rebondir sur De Sart avant de franchir la ligne.

Lukaku sortait une nouvelle fois de défense et combinait avec Berrier aux 16 mètres avant de marcher sur le ballon. Canesin, oublié, faisait souffler un nouveau coup de froid sur Sclessin en plaçant dans le coin de Kawashima. Le Standard reprenait espoir lorsque Mujangi Bia déviait joliment au premier poteau un coup de coin de Louis. Malgré ce but, les supporters huaient leurs "favoris". La crise était pleine en toute fin de match lorsqu'un mouvement amorcé et conclu par De Schutter dans les arrêts de jeu.

Après sept matches de championnat, le Standard semble nulle part. Si les Liégeois possèdent l'attaque la plus prolifique du championnat, ils ont également la défense la plus perméable. Il faut à présent se concentrer sur la venue de Rijeka en Europa League avant un déplacement dimanche à Waasland, une formation qui compte huit points comme le Standard.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos