Steeven Langil : "90 % de chances que je reste au RMP jusqu'au terme de la saison"
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction
Steeven Langil : "90 % de chances que je reste au RMP jusqu'au terme de la saison"
Photo: © photonews

À trois jours de la reprise du championnat, et de la réception de La Gantoise, l'ailier de Mouscron-Péruwelz se dit prêt à terminer la saison 2014-2015 au Canonnier, malgré les intérêts de clubs de Ligue 1 et du Top-6 belge. "Pour l'instant, il n'y a que le RMP qui compte", a affirmé Steven Langil.

À Mouscron, Edgar Makanga

À l’image de son club, Steeven Langil peine à retrouver son niveau de début de saison. Le Martiniquais de 26 ans, qui a souffert d’une gastro-entérite la semaine dernière, ressent toujours de la douleur à l’adducteur droit. Celui-là même qui l’avait écarté des terrains durant un mois, de la mi-octobre à la mi-novembre.

Mais cela n’empêche Langil de s’exercer normalement, comme ce mercredi matin, sous la pluie du Futurosport. "Actuellement, il n’y a qu’un seul kiné au club pour 26 joueurs. Et il ne vient qu’une seule fois par semaine", nous confiait l’ailier gauche mouscronnois.

Une telle situation a de quoi surprendre, pour un club de football professionnel de division 1 ...

"C’est compliqué et cela n’aide pas à ma guérison. Mon kiné personnel se trouve à Paris. Et dans la région de Mouscron, je n’ai pas encore eu l’opportunité d’en trouver un qui pourrait s'adapter à mes horaires. Mais de toute manière, je ne sais pas si cela serait correct par rapport aux employés du RMP."

Je préfère me soigner avant de penser à un transfert"

Pourtant, après le départ irrémédiable d’Abdoulaye Diaby, les Hurlus auraient bien besoin d’un Steeven Langil à 100 % physiquement pour assurer leur maintien au sein de l’élite.

"Avec Abdou, j’étais le seul élément du noyau à pouvoir jouer dans la profondeur. Cependant, j’éprouve des difficiultés à retrouver mon niveau et mes qualités", poursuit notre interlocuteur, qui fait pourtant l’objet de nombreuses convoitises lors de ce mercato hivernal.

"Je ne vous cache pas que j’ai de nombreux contacts avec des équipes belges et de Ligue 1 française. Mais pour l’instant, il n’y a que Mouscron-Péruwelz qui compte. Honnêtement, je préfère me soigner calmement et retrouver mon niveau avant de penser à un transfert. Il y a 90 % de chances que reste au RMP jusqu’au terme de la saison."

De toute manière, les nombreux candidats acquérieurs - dont le Standard - auront bien noté que Steeven Langil sera libre au mois de juin prochain, à l'image du capitaine Kevin Vandendriessche, qui évoluera au KV Ostende à partir de 2015-2016.

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos