Les Belges du FC Eindhoven en route vers l'Eredivisie
Olivier Baute
| 0 réaction
Les Belges du FC Eindhoven en route vers l'Eredivisie
Photo: © Photonews

Le club vivant dans l'ombre du grand PSV apprécie la main-d'oeuvre provenant de notre pays.

Par Johan Walckiers

En faisant les comptes, on arrive à huit joueurs belges dans les rangs du FC Eindhoven. Et, ils sont particulièrement en vue dans ce club qui fait figure de favori dans la course à la montée en Eredivisie par le biais du tour final.

Timothy Durwael (ex- Racing Genk), Maxime Gunst (ex- Club Brugge), Fries Deschilder (ex-Club Brugge), Jason Bourdouxhe (ex-PSV), Thibeau Swinnen (ex-Racing Genk), Tom Muyters (gardien & ex-Zulte Waregem), Sebastiaan De Wilde (ex-Anderlecht) et Chiro N'toko (Seraing) sont tous membres du FC Eindhoven.

Nous avons produit un meilleur football que le champion

Et, un neuvième joueur pourrait bien rejoindre cette petite colonie exilée chez les Blauwwitten. Ward Sels, de Geel, est actuellement en stage et est lyrique par rapport au FC Eindhoven. "Pourquoi il y a autant de joueurs belges? La frontière n'est pas très éloignée" explique l'Anversois. Tja, de grens is niet zover en het is hier goed vertoeven hé", lacht Ward Sels, die een goeie periode uitkoos voor zijn stage. 

"Nous avons obtenu 71 points, le meilleur résultat depuis longtemps. Normalement, c'est suffisant pour être champion, mais cette année, Nimègue a été encore meilleur.

C'est la deuxième fois que le FC Eindhoven va tenter sa chance pour monter en Eredivisie. La seule et unique fois précédente, c'était en 1975. Depuis près de 40 ans, le club évolue en deuxième division. "Le club rêve d'une promotion, nous sommes favoris" rajoute Sels.

"Nous avons pratiqué le meilleur football durant toute la saison, même mieux que le NEC. Dans ce championnat, il y a beaucoup de joueurs qui pourraient évoluer dans des clubs du top 6 en Belgique. Le niveau est meilleur ici qu'en D2 belge".

Il faudra toutefois compter avec l'expérimentée équipe de Roda, "ils ont 65 points et sont sur papier nos plus gros concurrents. Leur expérience pourrait être un atout. Mais, nous voulons tous retrouver le derby face au PSV et pouvoir jouer contre l'Ajax, Feyenoord et les autres gros calibres de l'Eredivisie" explique Sels.

L'équipe, qui compte souvent quatre joueurs belges dans son onze de base, est prête pour la promotion. "Nous sommes un exemple en D2. En 2009-2010, nous étions presque en faillite, mais depuis 2012, une nouvelle et jeune direction a redressé la barre. Depuis, nous sommes compétitifs financièrement et sportivement. Nous disposons d'un bon budget et avons beaucoup d'entreprises derrière nous."


Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos