Juliann Fillieux " J'avais l'envie de rejouer"
Olivier Baute
| 0 réaction
Juliann Fillieux " J'avais l'envie de rejouer"
Photo: © SC

Le gardien de but est passé sans étapes de la D2 à la P1. Il nous aexpliqué pourquoi il a fait ce choix délicat et est revenu sur sa saison à Seraing.

Wf: Surprise! Pourquoi avoir opté pour Tilleur et la première provinciale alors que tu n'as que 23 ans?

Quand j'ai parlé avec le président Dell Aera,  j'étais persuadé que Tilleur allait se sauver. Puis, finalement cela n'a pas été le cas. J'avais comme un accord avec lui et je suis un homme de parole malgré des intérêts en D1, D2 et D3. J'avais l'envie de rejouer, retrouver de la confiance en moi et savoir qu'un club te veut absolument dans le cadre d'un projet m'a bien plu.

Cela faisait longtemps que l'on ne m'avait plus parlé ainsi. Par le passé, Gaëtan m'a beaucoup aidé dans ma carrière pro et quand j'ai vu les transferts entrants, je ne me suis plus posé la question que j'allais en P1 car il y'a un projet de remonter et j'espère que nous parviendrons à réussir cet objectif .

Wf: Peux-t-on dire que c'est descendre pour mieux remonter?

Oui, Effectivement! Si je suis redescendu, c'est pour me remettre en valeur. Mais, comme je vous l'ai dit, ici à Tilleur, les ambitions ne sont pas de rester en première provinciale, mais d'atteindre une ou deux divisions supplémentaires. C'est en tout cas le souhait du club. Donc, oui, je fais une fameuse chute pour les personnes de l'extérieur, mais c'est sans regret car comme vous le voyez, le monde du foot n'est plus comme avant. Si tu te mets en valeur, tu peux a présent remonter très vite alors qu'avant c'était difficile.

Jean Nicolay, une personne toujours à ton écoute et qui m'a fait progresser!

Wf: Que retiens-tu de la saison écoulée à Seraing?

Je retiens le positif, c'est à dire mes quatre titularisations pour quatre victoires. Le plus beau moment restera le penalty que je sors à 1-2 à Maasmechelen pour garder l'équipe dans le match. Je retiens aussi des supporters assez sociables et toujours prêts à te soutenir, même dans les mauvais moments. Une bonne ambiance dans le groupe et un coach qui était très compétent ainsi que mon entraineur des gardiens Jean Nicolay, une personne toujours à ton écoute et qui m'a fait progresser!

Je n'oublie pas nos intendants qui étaient toujours aux petits soins avec nous, c'étaient des personnes formidables. Pour finir, mes anciens coéquipiers, qui m'ont donné des souvenirs de victoire comme dans tous les gros clubs de D2 ... Je dis merci à eux.

 

Wf: Tu as eu l'occasion d'affronter le Standard la semaine dernière. Un commentaire?

Difficile! Je n'ai jamais eu autant de ballons à part à l'entraînement! Mais bon, je m'en sors avec quatre buts encaissés, donc je suis plutôt satisfait, surtout que j'ai eu l'occasion de démontrer mes qualités. C'était notre première sortie, donc il y a des réglages à faire dans chaque ligne. Mais, nosu avons montré aussi des bonnes choses.

Mon impression sur le Standard? Je suis assez content de l'arrivée d'un nouveau président qui comprend la mentalité liégeoise vu qu'il est du coin et je pense qu'il va pouvoir former un groupe solide. Des gars comme Knockaert, De Sart, Legear, Santini et Hubert m'ont laissé des bonnes impressions! J'espère qu'ils vont faire une bonne saison, je leurs souhaite.

 

Wf: Le groupe est à présent au repos. Comment as-tu vécu cette première partie de préparation?

Bien , nous avons fait du fond autour du centre d'entraînement du "Bonnet" puis on a travaillé des situations de match ainsi que les phases arrêtées . C'était plus pour se retrouver et se connaître mieux avant le match de gala qu'autre chose et ainsi donner un avant goût de notre saison.


Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos