RMP : Pour le gardien israélien Ofir Marciano, le glas a sans doute sonné
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction

RMP : Théo Defourny ou Colin Coosemans dans les buts samedi face à Courtrai ?

RMP : Pour le gardien israélien Ofir Marciano, le glas a sans doute sonné
Photo: © photonews

Depuis le début de la saison, les prestations du portier israélien n'ont jamais réellement convaincu au Royal Mouscron-Péruwelz. Son manque d'assurance et ses bourdes à répétition ont connu leur apogée samedi dernier, lors du partage à Waasland-Beveren (3-3).

Par Edgar Makanga

Les jours d'Ofir Marciano (25 ans) dans la cage mouscronnoise semblent comptés. Samedi dernier, au terme de l'incroyable partage à Waasland- Beveren (3-3), la vive discussion entre le directeur général Roland Louf et l'entraîneur des gardiens Hans Galjé, dans les catacombes du Freethiel, fut déjà le premier indice d'un potentiel changement de gardien numéro 1 dans les prochains jours.

Il faut dire que depuis le début de la saison, le portier du Royal Mouscron-Péruwelz s'est signalé par plusieurs bourdes ou buts évitables. Un bilan indigne de son statut d'international israélien ...

La liste des erreurs d'Ofir Marciano depuis le début de la saison

  • J1 - 26/07/2015 : Charleroi - RMP 2-1 : Sur le deuxième goal carolorégien, le tir de Damien Marcq arrive tout droit sur Marciano, qui se couche beaucoup trop tard.
  • J2 - 01/08/2015 : RMP - Saint-Trond 0-2 : Un déficit d'assurance sur plusieurs interventions. Sur le but d'ouverture de Yannis Mbombo, la passe en retrait de Thibault Peyre fut certainement trop courte mais la sortie du portier fut nonchalante et manquait clairement d'autorité.
  • J4 - 15/08/2015 : RMP - Standard 1-1 : Sur le tête victorieuse d'Anthony Knockaert, la main de Marciano fut sans doute trop molle. Mais en seconde période, l'Israélien fut impeccable en sauvant son équipe à plusieurs reprises, notamment en remportant ses duels face à Santini puis Legear.
  • J5 - 22/08/2015 : Waasland-Beveren - RMP 3-3 : Sur le premier goal, la frappe à ras de terre de Steeven Langil n'était loin d'être imparable : le gardien était parfaitement placé au premier poteau. Sur le deuxième but, le coup de coude de Zinho Gano n'a pas été sanctionné mais Marciano ne s'est pas montré maître de son petit rectangle. Enfin, sur le troisième goal, l'Israélien a mal apprécié la trajectoire du centre manqué de Langil, avant de se faire lober. Cependant, le ballon de l'ex-Hurlu, qui s'est joué trop facilement de trois joueurs, n'aurait jamais dû arriver. 

Théo Defourny se tient prêt à prendre le relais

En clair, l'heure du Franco-Belge Théo Dufourny (23 ans) a sans doute sonné.

Le portier numéro 2 - actuellement numéro 3 suite à un problème de nationalité sportive qui pourrait être réglé ce jeudi - a livré une superbe prestation lundi soir en réserves, malgré la défaite au Racing Genk (3-1), et ce, sous les yeux de Hans Galjé, l'entraîneur des gardiens.

L'ancien dernier rempart de l'Antwerp et de l'Excelsior Virton semble en mesure de détrôner Ofir Marciano à partir de ce samedi soir (20h), lors de la réception de Courtrai.

Cependant, la direction du RMP pourrait finalement opter pour le transfert d'un nouveau gardien. Selon nos informations, l'arrivée de Colin Coosemans (23 ans) semble imminente.

L'ancien gardien du Club de Bruges (2010-2012) et de Waasland-Beveren (2012-2015) avait pourant été transféré cet été au FC Malines. Mais suite à l'arrivée de Jean-François Gillet, le Gantois se trouve désormais sur une voie de garage. Jeune, belge et expérimenté (122 matches en D1) : il correspond parfaitement au profil souhaité par Yuri Selak, le nouveau directeur sportif.

Belge et expérimenté (122 matches en D1) : Colin Coosemans a le profil idéal

En cas de signature de Colin Coosemans, il est clair qu'Ofir Marciano devrait retourner en Israël. Certaines rumeurs lui prêtent par ailleurs le mal du pays. Dans ce cas de figure, son départ constituerait véritablement un symbole. En effet, le joueur proposé par l'agent Dudu Dahan fut le tout premier des dix transferts de l'ère Teni Yerima. De quoi définitivement tourner la page ?

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos