Pourquoi Kawaya et Leya Iseka reçoivent-ils si peu de crédit ?
Kevin Jonckheere
Kevin Jonckheere
| 0 réaction

Kawaya et Leya Iseka joueront face à Spouwen-Mopertingen

Pourquoi Kawaya et Leya Iseka reçoivent-ils si peu de crédit ?
Photo: © Photonews

Andy Kawaya et Aaron Leya Iseka recevront enfin une chance concrète de se mettre en évidence ce soir en Coupe de Belgique face à Spouwen Mopertingen. "Si je ne les fais pas jouer maintenant, alors je ne le ferai jamais", a déclaré Hasi mardi.

L'entraîneur anderlechtois, Besnik Hasi, a déjà reçu de nombreuses critiques concernant le fait qu'il ne faisait pas jouer ses deux pépites issues du centre de formation de Neerpede, Andy Kawaya et Aaron Leya Iseka.

Hasi a l'habitude de protéger ses joueurs en toutes circonstances. Kawaya et Leya Iseka semblaient connaître un creux dans leur état de forme ces derniers temps. L'ennui, c'est que ces deux produits de Neerpede sont également très populaires auprès de nombreux supporters mauves.

Une progression toutefois remarquée

Par contre, c'est contre les principes de Hasi d'aligner des joueurs qui ne montrent pas de plaisir à évoluer au sein du noyau A anderlechtois, comme c'est apparemment le cas des deux joueurs. Une donne qui a influencé les choix de Hasi en ce début de saison. Même si cette dernière évolue actuellement dans le bon sens...

En effet, ces dernières semaines, Besnik Hasi a pu s'apercevoir d'une amélioration de mentalité du côté de ses deux jeunes pousses. Une mentalité qui s'améliorer et un niveau technique et tactique en continuelle progression également. Deux choses qui ont poussé Hasi à faire monter au jeu Kawaya le week-end dernier à Charleroi pour les dernières minutes du match.

Leya Iseka pourrait lui aussi engranger des minutes supplémentaires dans les semaines à venir. En effet, avec la blessure d'Idrissa Sylla, Iseka devient officiellement le 3e attaquant du Sporting Anderlecht, derrière Okaka et Ezekiel.

Prouver en Youth League

L'élément déclencheur qui pourrait chambouler la hiérarchie au sein du noyau A du Sporting se trouve être la Youth League. Une compétition de haut niveau, où Hasi peut facilement juger si ses joueurs sont prêts ou non à en découdre avec un niveau professionnel.

C'est donc lors de cette compétition européenne, réservée aux jeunes talents européens, que Kawaya et Iseka auront le plus de chances de prouver à Besnik Hasi qu'ils méritent bel et bien une place à part au sein du noyau A du Sporting Anderlecht.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos