Pas de polémique entre Perbet et Pollet : "Je me suis excusé auprès de David"
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction
Pas de polémique entre Perbet et Pollet : "Je me suis excusé auprès de David"
Photo: © photonews

Samedi après-midi (18h), lors de la victoire du Sporting de Charleroi face à Zulte Waregem (3-0), Jérémy Perbet a de nouveau manqué un penalty. Mais comme face à Anderlecht quinze jours plus tôt, les Zèbres ont pu marquer sur la reprise, grâce à Dieumerci Ndongala (68e, 2-0).

À Charleroi, Edgar Makanga

Après que Christophe Lepoint ait légèrement accroché Enes Saglik dans le grand rectangle, Jérémy Perbet et David Pollet ont eu une longue discussion pour savoir qui devait tirer le coup de réparation. Finalement, l'Auvergnat conservait le cuir, face à Pollet visiblement dépité.

"Lors de notre conciliabule, David m'a expliqué qu'il avait été désigné comme le tireur numéro 1 des penalties. De mon côté, je n'avais pas consulté la feuille dans le vesaitires, avant la rencontre", confessait l'attaquant français, qui a finalement manqué son coup de réparation.

Je n'avais pas consulté la feuille des tireurs des penalties dans le vestiaire"

Heureusement pour le Sporting de Charleroi, un excellent Dieumerci Ndongala avait bien suivi à la reprise pour doubler l'avance des Hennuyers (2-0).

"Après le match, je ne me suis donc excusé auprès de David, auprès de l'entraîneur et auprès du groupe. Je voudrais donc éteindre un éventuel début de polémique car l'entente entre Pollet et moi est excellente. Il n'y a aucun souci d'ego, que du contraire", insistait Jérémy Perbet

"La réussite était plutôt avec moi ces dernières semaines. Chez David, c'était plutôt le contraire. Mais ce samedi soir, les rôles se sont inversés et je suis très content pour lui."

Je voudrais éteindre un éventuel début de polémique"

Face à Zulte Waregem, le meilleur buteur de la Jupiler Pro League 2011-2012 n'a pas marqué. Une première depuis son retour au Mambourg, après cinq rencontres, toutes compétitions confondues.

"J'avais déjà signalé qu'il y aurait bien un moment où la réussite me ferait défaut. Peu importe qui marque, l'essentiel, c'est que l'équipe s'impose", ajoutait l'attaquant de 31 ans.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos