Revenir en Belgique peut relancer une carrière
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Revenir en Belgique peut-il relancer une carrière?

Revenir en Belgique peut relancer une carrière
Photo: © Photonews

Thorgan Hazard est cité de façon insistante à Anderlecht. Même chose pour Charly Musonda. Le retour au bercail est à la mode en Jupiler League, mais est-il réellement une bonne idée dans une carrière?

Le retour de Thorgan Hazard en Belgique ne se fera peut-être pas. Le directeur sportif de Mönchengladbach a fermé la porte à tout départ, et l'encore jeune frère d'Eden Hazard pourrait bien choisir de prendre son mal en patience.

Du côté de Charly Musonda Jr, tout n'a toujours été que rumeurs, mais un prêt à Anderlecht ou au Standard est évoqué. De quoi se poser des questions sur l'utilité, tout d'abord, de partir trop vite - mais c'est un autre débat - et surtout, de repasser par la case Jupiler League...

Ceux pour qui ça a marché/marche

Évidemment, le retour au bercail est parfois l'occasion de relancer une carrière. Steven Defour, après avoir franchement laissé dubitatif, est revenu à un bon niveau, et même si il ne risque plus de repartir pour le top, au moins est-il de nouveau candidat à l'Euro, ce qu'il n'aurait pas été en cirant le banc plus longtemps à Porto.

Même chose pour Jelle Vossen, qui n'a jamais réussi à s'imposer Outre-Manche mais revient à son meilleur niveau au FC Bruges. L'ex-genkois risque d'y réfléchir à deux fois avant de retourner voir la couleur de l'herbe d'à côté...

Au Standard, on a pris l'habitude de rapatrier avec réussite des anciens de la maison. Sébastien Pocognoli, qui s'en sortait pourtant bien à l'AZ Alkmaar, n'a pas hésité à revenir à Sclessin, et s'y est finalement si bien imposé qu'il a décroché un transfert en Premier League. Quelques saisons plus tard, sa situation n'est pas forcément enviable, mais le passage en Belgique n'y est pour rien, pour le coup...

Carcela est peut-être le meilleur exemple de jeune joueur revenu en Belgique et reparti pour le top

Medhi Carcela, lui, a eu le nez fin en revenant au Standard. Donné perdu pour le football par beaucoup, le Marocain est redevenu indispensable chez les Rouches et tente aujourd'hui de s'imposer à Benfica. Peut-être le meilleur exemple de jeune joueur revenu en Belgique et ayant réussi à repartir pour le top...

Ceux pour qui ça a moins bien marché

Le retour en Jupiler League n'est pas toujours synonyme de réussite. Un échec à l'étranger est en effet parfois difficile à digérer pour un joueur, qui peut mal supporter de devoir refaire ses preuves dans un championnat où il était auparavant une star. Ca a été le cas pour Yassine El Ghanassy, flop monumental à WBA et vite persona non grata à La Gantoise...

Marvin Ogunjimi, parti à Mallorque auréolé d'un statut de serial buteur et même de Diable Rouge (une autre époque...) reviendra dans un anonymat total au Standard, puis à OHL. Comme El Ghanassy, il végète aujourd'hui en Norvège, où il retrouve un peu ses sensations. Pour la carrière au top, il repassera, par contre...

Un championnat en progrès et de plus en plus regardé

Les exemples et contre-exemples abondent. On oublie par exemple facilement que Sven Kums est revenu d'Heerenveen en Belgique, et qu'à son époque néerlandaise personne ou presque ne voyait en lui un futur Diable et favori au Soulier d'Or, admiré jusqu'en Champions League.

Tenter de se relancer dans un environnement familier peut être le pari gagnant

La Jupiler League n'est plus forcément le mauvais championnat pour se faire remarquer. Les départs de Belgique vers les grands championnats se multiplient, et tenter de se relancer dans un environnement familier peut être le pari gagnant, pour peu qu'on revienne avec la bonne mentalité. Le plus dur est parfois de digérer un premier échec et de se remettre en question.

Et après tout, Thorgan Hazard lui-même ne perçait pas à Lens et s'est finalement lancé en Belgique. Avec le succès qu'on connaît...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos